Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Image associée

Résultat de recherche d'images pour "Usine Whirlpool Images"

Macron avait promis aux ouvriers...C'est aux patrons qu'il a donné !

Le Point

Le fabricant américain de sèche-linges a bénéficié de généreuses ristournes sur sa taxe foncière et sa taxe de cessation d'activité, révèle France Bleu.

Les anciens salariés de Whirlpool Amiens apprécieront. France Bleu Picardie révèle ce lundi que le fabricant américain de sèche-linges a bénéficié d'exonérations fiscales colossales en 2017 et 2018 avant de délocaliser son activité en Pologne, laissant 286 salariés sur le carreau. Ces cadeaux fiscaux, qui s'élèveraient à 370 000 euros au total, sont légaux, mais risquent de faire grincer des dents. D'autant que 138 employés vont être licenciés malgré un nouveau projet de reprise.

Whirlpool est ainsi parvenu à faire fondre sa taxe foncière en 2017 grâce à l'aide précieuse d'un cabinet spécialisé, explique la radio locale. Ce dernier a épluché les comptes de l'entreprise et repéré tout ce qui pouvait être déduit au fisc, comme une surface qui venait de subir des travaux. Résultat : la firme s'est acquittée d'une somme de 167 778 euros là où elle aurait théoriquement dû payer 497 504 euros. Trente-deux pour cent des 64 426 euros économisés ont été versés au cabinet dont les portes sont aujourd'hui closes.
« Je trouve cela un peu injuste »

 

Le deuxième cadeau fiscal est intervenu à l'été 2018, soit très peu de temps avant la fermeture du site d'Amiens. Whirlpool aurait dû verser 355 112 euros au titre de la taxe de cessation d'activité. Elle a finalement signé un chèque de 147 961 euros. France Bleu n'est pas parvenue à déterminer la raison de cette ristourne de 207 151 euros.

Tag(s) : #Industrie Macron
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :