Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Comme le titre le journal Les Échos du 6 août 2019 sur ce graphique, « la production automobile en France décline inexorablement ». De fait, elle sera passée de 3,66 millions de véhicules en 2004 à 1,71 million en 2020, soit une chute de -53,3% en 15 ans !

Résultat de recherche d'images pour "Union Populaire Républicaine Logo"

Le désastre industriel continue de s’amplifier… Vive l’euro et vive l’UE !

Le 6 août est une date parfaite pour que les constructeurs automobiles et les pouvoirs publics annoncent discrètement un nouveau désastre, car ils sont quasiment certains que l’opinion publique n’y fera pas attention. Nos compatriotes sont en vacances, préparent des barbecues dans leur jardin, et, pour ceux qui ont le moyen de partir de chez eux, sont occupés à se baigner dans la mer avec leurs enfants, à faire des excursions à la montagne, à partir à l’étranger, etc.

Profitant donc de l’absence prévisible de réactions de l’opinion publique, apathie confortée par le silence des grands médias, le journal « Les Échos » a choisi la date du 6 août pour informer ses lecteurs que le secteur automobile français a décidé une nouvelle avalanche de délocalisations industrielles (données recensées par le cabinet IHS ;

Source : https://www.lesechos.fr/industrie-services/automobile/la-production-automobile-francaise-va-brutalement-decrocher-en-2020-1122459)

 

Ce nouveau désastre pour l’industrie française se décline ainsi :

PSA : chute de 250 000 voitures produites en France avec la délocalisation des 208 au Maroc et en Espagne

PSA a décidé :

1°) d’achever de transférer la production de ses 208 (soit – 98 151 véhicules produits par an) de son usine de Poissy (Yvelines) vers sa toute nouvelle usine de Kenitra, au Maroc, qui a été inaugurée le 20 juin dernier (http://www.lefigaro.fr/societes/automobile-psa-inaugure-une-nouvelle-usine-au-maroc-20190621#fig-comments). Une première partie de sa production de 208 avait déjà été délocalisée vers son usine de Trnava en Slovaquie.

 

La raison mise en avant pour cette délocalisation au Maroc est que cela va permettre à Peugeot de se développer sur le continent africain.

Sans doute, mais cela va surtout permettre à PSA :

a) de bénéficier des coûts salariaux et sociaux marocains, sans commune mesure avec les coûts français,

b) de bénéficier d’une fabrication facturée en dirham marocain, lequel est indexé à 40 % sur le dollar et à 60 % sur l’euro, donc a tendance à s’apprécier moins que l’euro.

2°) de transférer la production de ses 208 (- 146 220 véhicules produits par an) de son usine de Mulhouse vers son usine de Vigo en Espagne.

L’arrêt, au second semestre 2019, de la production à Mulhouse, où travaillent 6500 personnes, dont 1500 intérimaires, va d’ores et déjà entraîner la disparition d’une équipe et demie au montage (source : https://www.ledauphine.com/france-monde/2019/06/19/avec-le-nouveau-2008-peugeot-avance-sur-du-velours)

On notera que (...)

Tag(s) : #Industrie française
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :