Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Contre les enseignants en colère qui dénoncent la réforme mise en oeuvre par le gouvernement PS et rejetée par une grande partie de l'opinion, le pouvoir publie dès ce matin le décret d'application...

PROVOCATION ?

Au lendemain d'une journée de grève et de manifestations, le décret ainsi que l'arrêté portant sur la réforme contestée du collège sont parus mercredi au Journal officiel. Le Premier ministre Manuel Vallsavait déclaré mardi que la réforme du collège serait "mise en oeuvre" et que le décret serait "publié le plus rapidement possible", en dépit de la mobilisation à son encontre. Le décret et l'arrêté relatifs "à l'organisation des enseignements au collège" prévoient une entrée en vigueur de la réforme "à compter de la rentrée scolaire 2016". 

Les enseignants ont manifesté dans les grandes villes, comme ici à Paris. Photo AFP

Selon le ministère de l'Education nationale, 27,61% des professeurs des collèges publics ont répondu à l'appel d'une intersyndicale de sept organisations, mardi, pour dénoncer la réforme du collège proposée par la ministre Najat Vallaud-Belkacem.

Des manifestations sont prévues dans plusieurs villes cet après-midi.

francetvinfo.fr

 
Réforme du collège : plus de 50% de grévistes,
selon le principal syndicat

La mobilisation contre la réforme du collège est importante : le SNES, principal syndicat du secondaire, comptabilise plus de 50% de grévistes. Les enseignants étaient appelés à cesser le travail pour contester le projet porté par Najat Vallaud-Belkacem. Francetv info vous fait vivre en direct la mobilisation.

• La réforme du collège sous le feu des critiques. Les opposants s'inquiètent notamment pour l'enseignement du latin et du grec, auquel sera privilégié un enseignement interdisciplinaire sur les langues et cultures de l'Antiquité. Les professeurs d'allemand craignent les effets de la suppression des classes bilangues. 

• Des manifestations programmées dans une cinquantaine de villes. Une intersyndicale majoritaire parmi les professeurs du collège appellait les enseignants à cesser le travail et à défiler contre la réforme à  Paris comme en province.

• Le gouvernement à l'offensive. Face à la contestation, parfois très virulente, Manuel Valls défend sa ministre de l'Education. Le Premier ministre a notamment signé une tribune dans Libération pour vanter les mérites de la réforme du collège"portée avec courage et sens du dialogue par Najat Vallaud-Belkacem". La réforme du collège "sera mise en oeuvre comme c'était prévu, et le décret publié dès ce matin 20 mai".

Attitude jugée provocatrice par les syndicats

 

 

Tag(s) : #Education nationale
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :