Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vue de l'entrée de l'usine Dim de Saint-Pantaleon près d'autun, prise le 15 mai 2006Un magasin La Halle, le 7 avril 2015, dans les environs de Rennes

 

Une boutique Kookaï le 24 février 2014 à Lille

La Halle, André, Dim:
appel à la grève
Fermeture de plus de 200 magasins dans le groupe Vivarte (enseignes La Halle, André, Kookaï...) avec à la clé 1.600 postes supprimés, 400 emplois menacés dans le groupe HBI (Dim, Playtex, Wonderbra) le premier jour des soldes

La direction du groupe Vivarte, qui emploie plus de 17.000 salariés en France, avait  annoncé lors de comités centraux d'entreprise (CCE) dans les enseignes la suppression de 1.600 postes, a-t-on indiqué de sources syndicales à l'AFP.

Les salariés de La Halle, enseigne du groupe Vivarte, où quelque 1 350 postes doivent être supprimés, sont appelés à faire la grève mercredi prochain, premier jour des soldes, pour obtenir des "propositions décentes" de la direction sur les mesures d'accompagnement du plan social, a-t-on appris de sources syndicales.


 

La Halle : l'enseigne a prévu 1 350 suppressions de postes - Photo Pixel Formula


Dans le tract diffusé, l'intersyndicale CGT, CFE-CGC, CFTC, FO, Unsa et CFDT souligne qu'elle n'a "pas été entendue par la direction sur (ses) revendications financières et sociales pour la mise en place du PSE".

Le mouvement, qui pourrait s'étendre à d'autres enseignes du groupe, sera "reconductible les jours suivants si nous n'obtenons pas de propositions décentes de la direction, ou en adéquation avec nos revendications", prévient l'intersyndicale.

La direction du groupe Vivarte (enseignes La Halle, André, Kookaï, Naf Naf, Minelli, San Marina, Caroll, ...), qui emploie plus de 17 000 salariés en France, a annoncé début avril la suppression de 1 600 postes au total. L'enseigne la plus touchée est La Halle avec 1 344 postes supprimés et la fermeture de 174 magasins sur 620.

Kookaï (32 postes supprimés), André (105) et Défi Mode (123) font aussi partie des enseignes concernées par cette restructuration.

Le groupe Vivarte, qui totalise 4 500 points de vente pour un chiffre d'affaires annuel d'environ 3 milliards d'euros, est confronté à un recul de ses ventes depuis plusieurs années et a récemment changé de direction après avoir restructuré une dette de 2,8 milliards d'euros.

Tag(s) : #Lutte de classes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :