Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sanctions antirusses :  l'Allemagne critique la stratégie de l'UE
Sanctions antirusses :  l'Allemagne critique la stratégie de l'UE

SPUTNIK

 

Sanctions antirusses: 

l'Allemagne critique la stratégie de l'UE

 

Le Comité de l'économie allemande pour les pays de l'est a estimé les conséquences catastrophiques pour l’Allemagne de la politique des sanctions antirusses.

 

Les sanctions à l'encontre de Moscou nuisent à l'Allemagne beaucoup plus qu'à la Russie elle-même, a déclaré le Comité de l'économie allemande pour les pays de l'est cité par l'édition Deutsche Wirtschafts Naschrichten.

"Les dernières données dépassent nos pires prévisions", a annoncé vendredi le président du comité, Eckard Cordes, lors de son discours à Berlin. 
D'après lui, les sanctions doivent être levées le plus vite possible, car les échecs de l'exportation allemande vers la Russie sont liés notamment aux sanctions antirusses. De même, il a indiqué qu'il "n’est pas exclu qu’à la fin de l’année nous arrivions à un recul des exportations de 20% à 25% à destination de la Russie (…) ce qui menacerait 50.000 emplois en Allemagne".

En 2015, la Russie pourrait devenir 15ème dans la liste des principaux pays-importateurs de produits allemands, après la République tchèque et le Suède. Aussi, les pertes causées par la politique des sanctions à l'encontre de la Russie sont devenues de plus en plus coûteuses pour les entreprises du pays.

M.Cordes a également exprimé son inquiétude concernant la stratégie de l'UE qui essaye de faire pression sur la Russie afin de recevoir plus de concessions dans la question du conflit ukrainien, "les relations économiques entre l'Allemagne et la Russie diminuent, par la suite, Moscou trouve de nouveaux partenaires dont la Chine, l'Inde et la Corée du sud".

En outre, le président du Comité de l’économie allemande pour les pays de l’est a l'intention de quitter son poste cet automne.



 

Tag(s) : #Europe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :