Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Strasbourg: Manifestation et grève des agents de l'Eurométropole contre la «casse du service public»
Strasbourg: Manifestation et grève des agents de l'Eurométropole contre la «casse du service public»
Strasbourg: Manifestation et grève des agents de l'Eurométropole contre la «casse du service public»

20minutes.fr

Huit syndicats* de l’Eurométropole de Strasbourg ont appellé à une manifestation (devant le centre administratif à 8h30) et à une journée de grève générale, ce vendredi. «Il y a une vraie force syndicale qui se mobilise», note Karim Hadi de la CGT qui s’attend donc à voir beaucoup d’agents sur le parvis, place de l’Etoile, vendredi matin.

La collectivité a, de son côté, anticipé l’ampleur du mouvement en annonçant par exemple la fermeture des services de la petite enfance.

«Escroquerie politique»

 

Cette journée de mobilisation doit permettre aux agents d’exprimer leur opposition aux projets de réorganisation de la collectivité. «On veut mettre un terme à la politique de casse du service public menée par Robert Herrmann et Yves Bur», indique Karim Hadi citant les rues mal entretenues, la privatisation de l’entretien des écoles et des piscines, la réorganisation de la collecte des ordures ménagères ou encore la fermeture des toilettes publiques place d’Austerlitz.

«La réduction du service public s’accompagne aussi de la casse de la fonction publique, avec la suppression de 1.000 postes annoncée sur le mandat. Et c’est une escroquerie politique de dire que cela crée des emplois dans le privé», argue le syndicaliste qui réclame un dialogue sur les conditions de travail des agents.

«Légitime» selon le président de l’Eurométropole

 

N’ayant «pas beaucoup d’espoir», ce dernier annonce que cette mobilisation n’est que «la première journée d’actions». Une nouvelle rassemblement d’ampleur est déjà à l’étude pour la rentrée de septembre

Un millier de fonctionnaires 

manifeste contre la politique de l'Eurométropole

Strasbourg, le 26 juin 2015 - Près d'un millier d'agents de l'Eurométropole ont fait grève et manifesté pour défendre le service public, refuser sa privatisation et protester contre la baisse des effectifs devant le centre administratif à Strasbourg.

Du côté de l’exécutif, le président de l’Eurométropole Robert Herrmann dit «comprendre les inquiétudes des syndicats. C’est complètement légitime». Mais il se dit dans l’obligation de faire des choix : «Soit on laisse filer les choses et c’est le préfet qui prendra en charge notre budget dans trois ans, et ce sera alors bien plus dur, soit on continue d’avancer. On est dans cette conjoncture, personne ne l’a choisie».

*Intersyndicale CGT - CFDT - FAFPT- FO - UNSA - CFE CGC - CFTC - SUD

 
Tag(s) : #Lutte de classes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :