Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L'ex-PDG de Lafarge, qui s'est déjà vu attribuer une prime de 2,5 millions d'euros fin mai pour son rôle clé dans la gestion de la fusion avec Holcim, va toucher une indemnité de départ de 5,9 millions d'euros après trente-deux ans de bons et loyaux services.
L'ex-PDG de Lafarge, qui s'est déjà vu attribuer une prime de 2,5 millions d'euros fin mai pour son rôle clé dans la gestion de la fusion avec Holcim, va toucher une indemnité de départ de 5,9 millions d'euros après trente-deux ans de bons et loyaux services.

L'ex-PDG de Lafarge, qui s'est déjà vu attribuer une prime de 2,5 millions d'euros fin mai pour son rôle clé dans la gestion de la fusion avec Holcim, va toucher une indemnité de départ de 5,9 millions d'euros après trente-deux ans de bons et loyaux services.

LE FIGARO.fr

 

Bruno Lafont quitte Lafarge

avec plus de 8 millions d'euros

 

Bruno Lafont, qui était le PDG de Lafarge jusqu'au 10 juillet, n'a pas tout perdu dans la fusion de son entreprise avec Holcim. Certes, il n'assumera pas la direction opérationnelle de LafargeHolcim, comme cela était prévu initialement. Il n'est «que» coprésident du nouveau leader mondial des matériaux de construction coté à Paris et à Zurich depuis le 14 juillet.

Selon un communiqué mis en ligne par Lafarge sur son site le 15 juillet, il va toucher une indemnité de départ de 5,9 millions d'euros. Bruno Lafont ayant quitté l'entreprise après trente-deux ans de bons et loyaux services et «le conseil d'administration ayant constaté l'atteinte des conditions de performance attachée à l'indemnité de départ contractuelle, cette somme est due irrévocablement».

Retraite chapeau de 640.000 euros par an

Le groupe rappelle un peu plus loin que cette indemnité a été approuvée par les actionnaires lors d'assemblées générales. «Cela a beau être légal, c'est indécent, estime Philippe Springinsfeld, syndicaliste FO chez Lafarge. On n'a pas d'argent pour entretenir nos cimenteries. Mais pour le patron, il y a près de 6 millions d'euros.»

Fin mai, Bruno Lafont s'était aussi vu attribuer une prime de 2,5 millions d'euros pour son rôle clé dans la gestion de la fusion avec Holcim. Par ailleurs, selon le site Minoritaires, l'ex-patron de Lafarge devrait toucher une retraite chapeau de 640.000 euros par an quand il fera valoir ses droits à la retraite, ce qui n'est pas le cas pour le moment. Bruno Lafont a décidé de renoncer à sa rémunération de coprésident de LafargeHolcim, fixée à 1,75 million de francs suisses, pour ne toucher que les jetons de présence dus aux administrateurs: 200.000 francs suisses.

"canempechepasnicolas" :

Mais le gouvernement PS Hollande-Valls plafonne au plus bas les indemnités dûes aux salariés licenciés abusivement par les patrons, pour baisser "les charges" de ceux-ci...!

Ce sont les salariés les nouveaux  "animaux malades de la peste"   de  Jean de la Fontaine

 

Tag(s) : #Capitalisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :