Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le crime est signé

Le crime est signé

Les récents événements qui se sont déroulés en Cisjordanie (l'assassinat, par le feu, d'un bébé par des fascistes israéliens) m'ont écœuré au plus haut point.

C'est donc en tant qu'humain athée ayant une conscience politique que je m'exprime. Ceci étant posé, je rappelle que je suis un soutien inconditionnel au peuple palestinien et que je considère que l'état d'Israël ne devrait même pas exister. Cet état a été créé de toutes pièces, en 1947, par des politiciens calculateurs, pervers et machiavéliques (*). Je suis contre toute forme d'état construit sur une base théocratique. Je dis bien "toute forme d'état" faisant obligation de déclarer officiellement son appartenance religieuse pour se voir délivrée une carte nationale d'identité qui devra préciser cette religion. Ce qui a pour conséquence d'interdire à un athée l'obtention de ce document officiel, comme par exemple en Israël. Et ce n'est pas parce que cet état ne serait pas le seul à imposer cette atteinte à la liberté de penser que je devrais m'imposer le silence sur ce qu'il se passe en Palestine. Je laisse aux fascistes et aux imbéciles le loisir de me qualifier d'antisémite. Je sais que je ne le suis pas et je ne suis pas le seul à le savoir.

Il y a pire que le bruit des bottes, il y a le silence des pantoufles.

Je ne peux même pas imaginer comment il est possible à un état de se présenter "républicain" quand, dans le même temps, les ressortissants doivent déclarer leur appartenance religieuse car, à mon humble avis, le concept même de république implique l'abstraction de toute référence constitutionnelle à une religion, quelle qu'elle soit. Je suis donc en total accord avec une condamnation internationale forte des agissements d'Israël (qui plus est dirigé par un gouvernement d'extrême-droite) qui, avec encore une majorité de ses ressortissants, fait subir à ses frères palestiniens, d'origine sémite comme eux (eh oui !!) les mêmes traitements que leurs aînés ont eu à subir, à partir des années 1930, en Pologne, en Autriche, en Allemagne et dans quelques autres républiques slaves et baltes. J'en profite pour affirmer avec force que je rejette l'idée même d'une institution internationale appelée Cour Pénale Internationale ou Tribunal Pénal International. Je suis opposé à ce type d'outil de justice car il induit la mise en retrait et, à moyen terme, la suppression des tribunaux nationaux au seul profit d'une autorité qui, comme par hasard, serait sous le contrôle des .................. USA. Comme l'OTAN. Ce sont les peuples et leurs états respectifs qui doivent décider de la politique internationale de leurs gouvernements respectifs. Et non pas ces USA qu'on ose encore appeler une démocratie !! Laissez-moi en rire !!

(**) Je sais, vous allez dire que je suis sorti du sujet. En êtes-vous certain(e)s? J'en doute. Ouvrons les yeux !! Pour clore mon propos, je vous relate un trait d'humour très pertinent que l'on peut aussi considérer comme une des histoires humoristiques les plus courtes: "C'est l'histoire d'un juif qui rencontre un autre arabe". Une autre, aussi courte que l'on doit au grand Raymond Devos : C'est l'histoire de la vie d'un moine qui dit "Il était une foi, la mienne".

Dominique F. Dionisi

Citoyen internationaliste et anti-impérialiste convaincu.

 (*) Oh, là, je sens que je ne vais pas élargir mon champ d'ami(e)s, mais ceux qui, en 1947, ont œuvré pour créer l'état d'Israël (Etasuniens, Soviétiques et Britanniques) se sont tiré une balle dans le pied et la plaie ne s'est jamais refermée. Pire, la plaie s'est infectée.  

(**) Ces USA dont les ressortissants n'ont de nom pour se désigner que celui de "américain" ! Parce qu'un Chilien, un Venezuelien, une Argentine, une Péruvienne ou............. un Québecois ne seraient pas, eux aussi, des "américain-e-s" !!

-- 

Dominique F. DIONISI

Tag(s) : #Impérialisme

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :