Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Des manifestants tiennent le drapeau du Burkina Faso sur la place de la Nation, le 22 septembre 2015.

Des manifestants tiennent le drapeau du Burkina Faso sur la place de la Nation, le 22 septembre 2015. (GRIFF TAPPER / AFP)

 

Et le peuple dans tout cela ?

 

francetvinfo.fr

 

L'accord prévoit également un retour des putschistes dans leur caserne.

Vers une fin des troubles au Burkina Faso ? Les putschistes burkinabés ont en effet signé, mardi 22 septembre au soir, un accord de sortie de crise. A Ouagadougou, la situation était calme dans la soirée. Suivez l'évolution de la situation dans notre direct. 

 Retour du président renversé. Conformément au plan de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (Cédéao), l'accord prévoit un retour des putschistes dans leur caserne et le rétablissement dans ses fonctions de Michel Kafando, le président renversé par un coup d'Etat. Les forces loyalistes ont promis de "reculer les troupes de 50 km" et de "garantir la sécurité du personnel [du RSP] et de leurs familles"

• Une délégation de la Cédéao attendue. Les chefs d'État et de gouvernement de la Cédéao, réunis mardi en sommet extraordinaire à Abuja (Nigeria), ont décidé de"dépêcher" mercredi une délégation de chefs d'Etat (Nigeria, Niger, Togo, Ghana, Bénin et Sénégal) "pour rétablir Michel Kafando dans ses fonctions de président de la transition au Burkina Faso".

 

 

 

 

Tag(s) : #Impérialisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :