Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Rue de Noisy-le-Sec (XXe). Depuis le 21 septembre, une cinquantaine d’employés de la société OMS Synergie, sous traitante de Paris Habitat est en grève. (DR.)

Rue de Noisy-le-Sec (XXe). Depuis le 21 septembre, une cinquantaine d’employés de la société OMS Synergie, sous traitante de Paris Habitat est en grève. (DR.)

Jour et nuit ils sont là, dans la rue de Noisy-le-Sec (XXe). Une cinquantaine d’employés de l’entreprise de nettoyage OMS Synergie, sous traitante deParis-Habitat, soutenus par Sud Solidaires, en sont à leur 35e jour de grève ce dimanche.

« Des feuilles de paye sans numéro de sécurité sociale, des heures supplémentaires non payées, des années d’ancienneté qui ne sont pas prises en compte, du matériel pas aux normes »… Les salariés en colère égrainent leurs revendications sans fin.

Et la situation ne cesse de s’aggraver depuis le 21 septembre, début de leur mouvement.

Ce sont plusieurs centaines de halles d’immeubles essentiellement aux Fougères (XXe), mais aussi rue de Meaux (XIXe), boulevard Mortier (XXe) et dans d’autres résidences du XIIIe qui ne sont pas nettoyées depuis cinq semaines. Une bonne partie des locataires les soutient, alors que d’autres dénoncent le mouvement. Une division et des crispations qui enveniment la situation. « Comment Paris-Habitat et donc la Ville de Paris peuvent-ils accepter qu’un sous-traitant méprise le code du travail ? », lance le collectif de soutien, accompagné par Danielle Simonnet, élue Front de gauche du XXe.

 

Tag(s) : #Lutte de classes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :