Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un chauffeur d'autocar "OUIBUS" transporte des passagers alors qu'il n'a plus de points sur son permis !

 
 
 

Un contrôle de gendarmerie sur un trajet Lille-Paris a montré que le conducteur d'autocar n'avait plus de points sur son permis.

--------

La mésaventure est racontée sur Facebook, vendredi 23 octobre, par une étudiante lilloise. Alors qu'elle prend place jeudi dans un autocar de la compagnie Ouibus (filiale de la SNCF) pour un trajet Lille-Paris, la jeune femme remarque l'attitude suspecte du chauffeur : "Ce conducteur est inconscient et boucle mal sa ceinture. Il passe les premières minutes du trajet au téléphone", écrit-elle.

Vers 18 heures, l'autocar est arrêté par la gendarmerie, qui remarque que le chauffeur ne porte pas la ceinture. "Celui-ci entame des négociations douteuses : 'Allez les gars, vous allez pas faire ça. Une deuxième chance...'", relate l'étudiante. "Et surprise lors du contrôle, la gendarmerie constate que le conducteur n'a pas le permis", poursuit-elle.

Les employeurs interdits de vérifier le nombre de points

En réalité, le chauffeur était bien titulaire du permis de conduire, "cependant le contrôle a révélé qu’il n'avait plus de points", explique Ouibus en commentaire de la publication Facebook de l'étudiante. La compagnie assure contrôler régulièrement les permis de conduire de ses "capitaines""Mais la loi nous interdit aujourd'hui de vérifier le nombre de points qu’ils possèdent", ajoute Ouibus.

Interrogé par La Voix du Nord, le service de presse de Ouibus explique qu'"un décret est en cours de préparation" afin de permettre aux employeurs de vérifier le nombre de points de leurs chauffeurs. "Cela fait des années que nous évoquons cette situation auprès des différents ministères, sous différents gouvernements. Il n’y a que depuis dix jours que nous avons été entendus", affirme Michel Seyt, président de la Fédération nationale des transports de voyageurs.

SOURCE : FranceTVinfo

 

Le témoignage d'une passagère lu sur FACEBOOK 

J'ai effectué hier mon premier trajet en bus dans votre compagnie OuiBus sur le trajet "Lille-Paris". On nous avait promis un voyage agréable avec sièges confortables, accès au wifi gratuit et trajet effectué en 3h. 
C'est pourtant une situation inacceptable qui s'est produite: dès le début, l'attitude du chauffeur est louche et inquiétante. Il ne contrôle quasiment aucun billet ou du moins ne vérifie aucun nom et laisse les gens entrer dans le véhicule. Ce conducteur est inconscient et boucle mal sa ceinture. Il passe les premières minutes du trajet au téléphone. La gendarmerie arrête notre bus à 18h au sujet de sa ceinture de sécurité et celui ci entame des négociations douteuses "allez les gars, vous allez pas faire Ca. Une deuxième chance...". Et surprise lors du contrôle la gendarmerie constate que LE CONDUCTEUR N'A PAS LE PERMIS. 

 

Le sérieux de votre compagnie est plus que remis en doute. Le permis de conduire pour un chauffeur de bus me paraît le minimum que des clients puissent réclamer. Vous mettez en danger la sécurité de vos clients mais les laissez également SANS INFORMATIONS sur une aire d'autoroute perdue à mi-chemin PENDANT 3 HEURES afin qu'un autre chauffeur reprenne la conduite du bus. Après des heures c'est a 21h qu'arrive le chauffeur qui prend le relai et s'excuse promptement au nom de la compagnie. Alors que Le responsable exploitation est également présent dans le bus, il ne prend pas la parole et se met hors de la vue des passagers. Mais qui fait son travail ?

Existe t'il quelqu'un de compétent ? 
En compensation de ce voyage cauchemardesque, je réclame donc des avantages SCNF pour mes prochains déplacements et non pas un pitoyable remboursement de 50% du billet, soit 4,50 euros pour la mise en danger des passagers et le temps perdu. (6heures pour un Lille Paris). 
Dans le cas contraire, votre compagnie cautionne la conduite sans permis de ses chauffeurs. 
Bien à vous  
(sic)

Sefana

Tag(s) : #Capitalisme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :