Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Air France, PSA, et ça continue...ERDF :  la répression anti-ouvrière,  rien ne les retient.
 
Canaille le Rouge, le c@rnet, ses p@ges.Canaille le Rouge,
le c@rnet, ses p@ges.

 

A force de regarder le doigt vengeur de la réaction, Canaille le Rouge en avait presque oublié la vielle lune social-démocrate que ce doigt montrait.

Le doigt et la lune en compétition pour couvrir le capital.

Rappelons aux amnésiques que les gouvernement Ayrault et Valls ont confirmé les directions répressives et maintenant ouvertement l'Elysée et Matignon (mais aussi le silence approbateur des élus socialistes) les encouragent à poursuivre et accentuer les attaques.

Air France, PSA,  et ça continue...ERDF, en attendant la suite (voir la lettre de M. Hirsch à l'APHP)

Anecdote : à l'occasion d'une initiative syndicale, derrière un stand où figurait en bonne place un ouvrage sur les repressions de 47 et 53, un des animateurs du stand a été choqué quand La Canaille lui a fait remarqué que son livre tombait bien pour aider à montrer combien le PS à toujours été plus vicieux et plus violents que la droite -disons classique- quand il s'agissait de frapper les militants ouvriers. 

Dommage qu'il ne soit pas lecteurs de Canaille le Rouge (à coup sûr, ses propos "pro P.S." montrait combien  il doit préférer  le Populaire du Centre voire Sud Ouest, ou La Montagne) nous aurions pu reprendre si ce n'est un débat du moins devant témoins une opération clarification.

Le Daladier d'Evry et son Sarraut de Beauvau n'ont plus aucune retenue, normal, il n'y a rien pour les contenir et les faire reculer. Les silences de Taubira enchâssent la période.

D'où l'urgence des ripostes massives, déterminées et au diapason de la violence d'état. Le nombre devant permettre de faire ravaler par tout moyen les prétentions de la solférinocratie.

Tous les reculs que le mouvement social et a classe ouvrière ont imposé au capital et aux forces politique à son service est passé au broyeur par les héritiers de l'Union Sacrée, ceux de la répression de 38, ceux des couloirs de Vichy et les rénégats de la Libération. Ne pas les jauger à l'aune de leur histoire les revirginise et leur permet de reprendre l'offensive anti ouvrière.

C'est un des enseignements de la période: urgent d'une part de construire protection des agressés et, par ailleurs, pour les arrêter, de reprendre l'offensive.

Canaille le Rouge appelle à massivement être au côté des camarades d'ERDF le 16 novembre à Paris, celui qui signe ici fera le maximum pour y être.

 

 

Rédigé par Canaille Lerouge

Tag(s) : #Libertés
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :