Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

francetvinfo.fr

Un sondage qui confirme les précédents. Selon une enquête Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France, révélé mercredi 25 novembre, Marine Le Pen devrait logiquement remporter la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie à l'issuedes élections des 6 et 13 décembre.

 

Au premier tour, la présidente du Front national arriverait très largement en tête, avec 40% des voix. Un score en très légère augmentation (+1) par rapport à la précédente enquête, réalisée juste avant les attentats de Paris. Le chef de file de la droite et du centre, Xavier Bertrand, arriverait lui en deuxième position, avec 26% des voix. Souffrant de la multiplication des listes de gauche, le socialiste Pierre de Saintignon recueillerait quant à lui 20% des voix.

Vers une triangulaire au second tour

Aucune autre liste n'atteindrait le seuil des 10% nécessaire pour se maintenir au second tour. Celle menée par Sandrine Rousseau et soutenue par Europe Ecologies-Les Verts et le Parti de Gauche obtiendrait 5%, et celle du Parti communiste conduite par Fabien Roussel ne recueillerait que 3,5%.

Au second tour, l'institut Ipsos a testé l'hypothèse d'une triangulaire. Et Marine Le Pen en sortirait victorieuse, avec 41% des voix, loin devant Xavier Bertrand (30%) et Pierre de Saintignon (29%). Un choix définitif pour 68% des personnes certaines d'aller voter.

Seuls 33% des sondés pensent qu'une victoire du FN 
serait "une bonne chose"

L'institut Ipsos souligne par ailleurs que depuis les attentats du 13 novembre, le nombre d'habitants pronostiquant une victoire du Front national dans leur région est de plus en plus important : c'est le cas de 59% des personnes interrogées, un chiffre en hausse de trois points par rapport à la précédente enquête réalisée juste avant les attaques terroristes à Paris. Et ce même si 45% des habitants sondés continuent de penser qu'une victoire de Marine Le Pen serait "une mauvaise chose" pour la région, quand 33% pensent le contraire.

*Echantillon de 802 personnes inscrites sur les listes électorales, constituant un échantillon représentatif des habitants de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, et interrogé par internet du 19 au 21 novembre 2015. Méthode des quotas : sexe, âge, profession de la personne de référence, département, catégorie d’agglomération. Les intentions de vote retenues et présentées dans ce sondage reposent uniquement sur les personnes se déclarant "certaines d'aller voter".

Tag(s) : #Politique française
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :