Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

VILLEJUIF (Val-de-Marne): Quand EELV « découvre » que son maire est de droite ...
VILLEJUIF (Val-de-Marne): Quand EELV « découvre » que son maire est de droite ...

 
 
 
 

Les élus de gôche et EELV sont agacés d’avoir « découvert cette candidature dans la presse ». La grande alliance anticommuniste de Villejuif, nommée "Union citoyenne de Villejuif" vient de découvrir que son maire est de droite et sera candidat aux régionales avec "Les Républicains" (ex-UMP)

--------

Les deux groupes de "gauche" qui forment la majorité municipale, portée au pouvoir en mars 2014 grâce à l’alliance inédite anticommuniste (UMP-UDI-EELV-DVG) qu’ils défendaient avec fierté, ont été surpris de la candidature de Franck Le Bohellec, le maire Les Républicains de Villejuif. 

Aujourd’hui, les deux premiers adjoints, Philippe Vidal (DVG) et Natalie Gandais (EELV), s’indignent de la participation de Franck Le Bohellec (LR) à la campagne menée par la droite pour faire basculer l’Ile-de-France. En urgence, ils ont décidé de réunir leurs groupes (Villejuif notre Ville et L’Avenir à Villejuif) à 20 heures, ce lundi. 

Quelle vaste blague, la grande alliance anticommuniste qui rassemblait la droite et la gôche (UMP -devenu depuis Les Républicains - Rassemblement citoyen - MoDem et ex-PS, UDI et EELV) n'est rien d'autre qu'une alliance d'opportunistes.

Pour rappel, quatre listes de premier tour s’étaient unies au second tour des élections municipales de mars 2014, celles Franck Le Bohellec (UMP, 17,15%) de Jean-François Harel (UDI,15,82%), de Natalie Gandais (EELV,10,42%) et de Philippe Vidal (divers gauche soutenue par le Rassemblement citoyen, 10,64%) pour battre la maire sortante PCF Claudine Cordillot, soutenue par le FG et le PS, qui avait réalisé 32,73%. Depuis, Jean-François Harel a été écarté de l’exécutif municipal en raison de dissensions, mais l’UDI est restée partenaire de l’alliance majoritaire. 

Aux élections départementales de mars 2015, le Parti communiste français infligeait une sévère correction à la majorité municipale en remportant le canton de Villejuif avec 22,64 % au premier tour et 55,1 % au second.
 
 
 
 
 
Tag(s) : #Politique française
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :