Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voilà à quoi ressemble le rail ce 9 octobre à Bruxelles: des voies désertes de la nuit à la nuit.

lAvenir

 

Grève SNCB - Gare de Namur en pleine nuit : on bloque pour 48 heures

Un brasero, quelques bûches de bois. Des pétards et même des feux d'artifice. Une vingtaine de cheminots tapent du pied pour se réchauffer sur le trottoir de la gare de Namur. Heureusement pour eux, la nuit ne sera pas trop froide. Mais elle sera longue. D'autant qu'ils sont bien décidés à rester sur place 48 heures (du moins, jusque jeudi... 16h, nous dit-on). Mais clairement, les trains ne reprendront pas les voies avant jeudi soir.

La plupart des passagers ont pu s'organiser pour rentrer chez eux. Certains, au contraire, ont du rejoindre la ville de leur université et dormir sur place afin de pouvoir présenter leurs examens ce mercredi matin. Pour d'autres, enfin, c'est le co-voiturage qui leur permettra de se rendre au boulot, à l'école... Malgré cela, il reste encore des passagers dans la gare. Sans doute pourront-ils rejoindre leur destination en taxi.

Pour l'emploi

Cette grève, qui est loin de faire l'unanimité (c'est un euphémisme), ce sont surtout les syndicats wallons qui l'ont voulue et maintenue. En Flandre, le mot d'ordre est plus flou. Seul le SACT (Syndicat Autonome des Conducteurs de Trains) aurait donné son aval. Pour ce qui est des revendications, c'est toujours ce plan de réforme de la SNCB qui ne passe pas. Réorganisation. Suppression d'emploi à la clé. Les cheminots n'en veulent pas, pendant que le gouvernement, ministre de tutelle en tête, fait le gros dos.

Découvrez notre reportage en pleine nuit, en gare de Namur, dans notre vidéo ci-dessus.

 

 


+

 

 

Tag(s) : #Europe
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :