Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

vidéo sur les rassemblements en Bretagne (Rennes - Saint-Brieuc - Brest) par Benoît Le Vaillant - Interviews : Gwenaël Le Hain, SNES-FSU à Rennes - Mathieu Nicol, Secrétaire CGT Hôpital Saint-Brieuc

600 personnes se sont retrouvées dans la rue à Saint-Brieuc (22) © Mathis David - France 3 BretagneFrance 3 Bretagne 700 personnes se sont retrouvées dans la rue à Saint-Brieuc (22)

Accueil   Bretagne

Environ 300 personnes à Rennes, se sont rassemblées dès 10h30 devant l'inspection académique, afin de dénoncer la réforme du collège, qui selon elles ne fait pas du tout consensus chez les enseignants. Les enseignants ont rejoint d'autres manifestants place de la mairie, pour au total près de 1500 personnes dans les rues ce midi.
A Saint-Brieuc, ils étaient environ 700 à manifester dans le centre-ville. Parmi les revendications, le pouvoir d'achat, mais aussi la création d'emplois et leur sauvegarde, pour cette mobilisation des fonctionnaires ce mardi. Les secteurs des Finances, de la Santé, de la Sécurité sociale, certains secteurs privés hospitaliers et associatifs comme l'aide à l'enfance, appelaient également à se joindre au mouvement, ainsi que les contrôleurs aériens, la Police ou encore les agents des collectivités locales. 
Les cortèges ont réuni sinon un millier de personnes à Brest, environ 700 à Lorient, ou encore 500 à Quimper...



Le FSU breton côté enseignant dénonce ainsi que

Les 4 000 emplois annoncés pour les collèges ne sont nulle part : les collèges publics de l'académie n'obtiennent pas un emploi de plus pour la rentrée 2016 ! La réforme doit donc « s'auto-alimenter » : cela suffit à en faire exclusivement une réforme de structure qui diminue aveuglément les horaires disciplinaires (-2h30 hebdomadaires en classe de troisième dès septembre prochain) et supprime les options (latin, langues régionales, classes bilangues...) pour dégager les marges d'autonomie. En dépit de la communication ministérielle qui annonce à quelques jours de cette grève, le maintien des trois quarts des classes bilangues allemand, seules 30 seraient finalement maintenues en Bretagne sur les 112 actuelles... pour peu que l'autonomie de l'établissement en permette le financement ! (...)
Le collège doit être repensé sur le long terme pour construire un collège ambitieux pour tous les jeunes, un collège ancré dans l'acquisition progressive de savoirs exigeants, un collège porteur d'une culture commune diversifiée et ouverte à toutes les connaissances."

Tag(s) : #Lutte de classes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :