Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cette mesure censée accroître la compétitivité de l'entreprise et qui concerne les sites de Toulouse, Nantes et Saint-Nazaire passe mal du côté des salariés.

Cette mesure censée accroître la compétitivité de l'entreprise et qui concerne les sites de Toulouse, Nantes et Saint-Nazaire passe mal du côté des salariés.

Le Figaro

 

Pointer matin et soir, oui,

mais en bleu de travail, non !

Plusieurs centaines de salariés de l'usine Airbus de Nantes ont débrayé mardi pour protester contre un projet d'accord d'entreprise prévoyant cette contrainte pour les personnels d'ateliers. Cet accord, qui concerne les salariés de production des trois sites d'Airbus en France (Toulouse, Nantes, Saint-Nazaire), devrait être mis en place début avril après la signature des organisations syndicales représentatives.

Mais la CGT n'a pas l'intention de le laisser passer. «Ce projet obligerait les salariés à pointer en tenue de travail pour optimiser le temps de travail au maximum, ce qui revient à une augmentation du temps de présence en entreprise», affirme Pascal Busson, secrétaire général CGT Airbus Nantes. La direction, elle, met en avant ses problèmes de compétitivité, dans un «contexte de concurrence croissante» entre fabricants et de «pression de plus en plus forte sur le prix des avions». Aussi demande-t-elle aux salariés d'ateliers de badger matin et soir non plus en tenue de ville, mais de travail.

L'enjeu financier n'est pas neutre: la direction estime le temps d'habillage et de déshabillage à 20 minutes par jour, qui seront compensées. En moyenne, cette compensation sera de 60 euros par mois et de trois jours à récupérer par an. La CGT considère de son côté que le «badgeage en bleu va entraîner une augmentation de 9 heures à 9 h30 le temps passé en plus en entreprise par mois». De nouveaux débrayages sont attendus jeudi et lundi, à l'occasion de la présentation du projet devantle comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT).

Tag(s) : #Luttte de classes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :