Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"TROP C'EST TROP !" : ENTRE LES LIGNES D'AUBRY
"TROP C'EST TROP !" : ENTRE LES LIGNES D'AUBRY

"Opération Aubry" ? ou "opération Hollande" ?

logo Arrêt sur Images

Il y a les apparences, et la réalité. En apparence, c'est une charge contre Valls et Hollande, signée Martine Aubry, qui squatte toutes les antennes depuis hier. La démolition du code du travail après la déchéance de nationalité et les milliards au MEDEF : trop c'est trop ! Pas nous, pas ça ! claironne ce texte, étrangement co-signé par l'aubrysphère et quelques cache-sexe écolo-intellos. Sonne le réveil de la vraie gauche lilloise, contre la droite hollando-vallsienne. "La charge d'Aubry contre Hollande et Valls" : c'est le titre du commentaire des éminents spécialistes du Monde. Il imprime la tonalité générale.

Un grand sursaut d'indignation politico-morale : l'image est séduisante. Mais comme toujours avec les coups de billard entre éléphants solfériniens, il faut dénicher, entre les lignes, les savants calculs, et les arrière-pensées (pas si) cachés.

A lire de plus près la prose aubryenne, il apparait que Valls y est singulièrement plus malmené que Hollande. Ce dernier n'y est jamais attaqué nommément -hommage lui est même rendu pour la réaction "digne et forte" de la France, après le 13 Novembre- tandis que Valls, pour son "indécent discours de Munich" anti-Merkel, y est taillé en pièces.

C'est dans les politiques menées "depuis deux ans" (et pas quatre) que Aubry ne trouve "ni réforme, ni social". La déchéance de nationalité ? Une sorte de piège, dans lequel Hollande se serait laissé prendre, en en"émettant l'idée" à Versailles, constatent les signataires sur un ton splendidement neutre. Et sans jamais rappeler que ce piège, Hollande s'y est fourré tout seul, comme un grand, pour piéger la droite sarkozyenne.

Alors ? Alors seule la suite confirmera -ou non- un des scénarios esquissés par ce texte : une fracassante démission de Valls après un potentiel échec du projet El Khomri à l'Assemblée, et la nomination d'Aubry à Matignon pour tenter, en quelques mois, la reconquête par Hollande d'une hypothétique virginité de gauche.

Désolé de troubler la fête, en cherchant les petits calculs là où la plupart de mes confrères dissèquent une authentique indignation politico-morale. Mais c'est une clé de lecture qui, malheureusement, fonctionne plus souvent.


> Cliquez sur l'image pour un gros plan <

Martine Aubry, par Google Actu

 
 
Martine Aubry : « Un affaiblissement durable de la France se prépare »

LE MONDE | 

 

 

Martine Aubry, Daniel Cohn-Bendit, Axel Kahn, François Lamy et Jean-Marc Germain, dénoncent la politique conduite par le gouvernement, dans une tribune devenue pétition populaire. Le Pacte de responsabilité, la déchéance de nationalité, le refus d’accueillir davantage de réfugiés et la réforme du code du travail leur font craindre un échec du quinquennat ainsi qu’un affaiblissement durable de la France et de la gauche.

 

 

Il est des vérités désagréables à dire, mais il est des moments où il faut savoir les mettre en pleine lumière. Trop, c’est trop ! Les motifs d’insatisfaction sur les politiques menées depuis 2012 n’ont pas manqué, et nous-mêmes, comme d’autres, n’avons pas manqué d’alerter. Depuis quelques mois, ces désaccords se sont mués en une grande inquiétude. La colère populaire s’est confirmée sans appel par quatre défaites électorales successives. Ce n’est plus simplement l’échec du quinquennat qui se profile, mais un affaiblissement durable de la France qui se prépare, et bien évidemment de la gauche, s’il n’est pas mis un coup d’arrêt à la chute dans laquelle nous sommes entraînés.

 

Bien sûr, nous n’oublions pas les succès de la COP21, la priorité donnée à la lutte contre les inégalités à l’école, les avancées de la loi santé. Mais, à côté de cela, que de reculs !

 

 

La gauche avait déjà assisté, incrédule, en janvier 2014, au pacte avec le Medef qui se révéla un marché de dupes. Nos mises en garde avaient alors été ignorées. Nous aurions aimé nous tromper. Malheureusement, de l’aveu du premier ministre lui-même,...


 


 
 
Tag(s) : #Politique française
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :