Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pris sur le vif : place de la Nation, le 28 avril
Pris sur le vif : place de la Nation, le 28 avril
Pris sur le vif : place de la Nation, le 28 avril
Pris sur le vif : place de la Nation, le 28 avril

Témoignage d'un manifestant :

 

‪#‎Nation‬ (point d'arrivée de la ‪#‎manifestation‬ à Paris), des rangées de ‪#‎CRS‬ sont formées pour bloquer les voies d'accès à la place...

Avec une amie, nous demandons à l'un des officiers de pouvoir passer pour se diriger vers une station de métro ouverte...

 

-CRS n°1 : Si vous voulez sortir, enlevez moi tous vos autocollants !(des Stickers concernant la loi travail)

-Moi : Ah, c'est dommage, du coup je vais réfléchir, je vais rester un peu plus..

-CRS n°2 : La manifestation, c'est à l'intérieur, si vous sortez, vous enlevez vos autocollants! Tu te balades avec tes autocollants quand tu vas au boulot?
-Moi : (Ayant posé ma journée, je ne suis pas "au boulot"...) Il s'agit d'idées que je partage concernant un projet de loi... "Au boulot", mon employeur pourrait m'ordonner de faire ça en dehors de mon temps de travail... c'est un autre contexte...

Regards noirs des CRS 1 et 2.....

 

Après avoir fait quelques pas, nous ne trouvons pas d'autre voie libre permettant de sortir de la place... Nous tentons donc notre chance dans une autre rue, avec des officiers différents qui nous refont la même explication...


-Moi : Si je peux me permettre, vos collègues m'ayant dit la même chose, y-a-t-il une raison à cette règle d'enlever les autocollants pour sortir de la place?
-CRS n°3 : Ce sont les consignes !
-Moi : (L'officier étant moins froid que les deux premiers, je me permets la dérision) Alors cela vous importerait peu que j'enlève l'autocollant pour le remettre quelques mètres plus loin?
-CRS n°3 et 4 : Cela ne nous regarde pas...

 

Morale de l'histoire :

Ces "Consignes", n'ayant AUCUN RAPPORT avec des mesures de sécurité (le fait d'avoir mes Stickers sur la "loi travail" montre une appartenance au cortège de la manifestation et donc, à priori, je ne suis pas un "‪#‎casseur‬") pourraient avoir un autre but, cette fois idéologique : en obligeant à retirer les Stickers, on encourage à faire taire un mouvement qui a rassemblé des centaines de milliers de personnes en France dans la journée... Alors qu'en gardant mes Stickers, dans les transports par exemple, la mobilisation pourrait avoir un impact visuel chez des personnes jusqu'à présent extérieures au mouvement...

 

PRÉCISION VÉRIDIQUE :

Les événements violents entre les forces de l'ordre et certains individus ont fortement été encouragés tout au long du parcours par des postures provocatrices de la part de formations de CRS qui décident, à plusieurs reprises, de stopper subitement le cortège (ces blocages spontanés, car ils n'ont pas de raison valable, amènent à l'incompréhension et donc à des slogans de haines envers la police...) Ce phénomène biaise malheureusement la principale revendication du mouvement (en l’occurrence le retrait de la loi ‪#‎Elkhomri‬) en y substituant un mouvement "anti-police"... On peut se demander si cela n'est pas souhaité par certains : premièrement c'est une tentative pour faire oublier les revendications; deuxièmement, cela permet de véhiculer une image violente et négative des ‪#‎manifestations‬... Par ailleurs, on peut se demander pourquoi le groupe d'une centaine de casseurs n'a pas été neutralisé sur le Boulevard Diderot, alors qu'il se trouvait, à ce moment, bien en avant du cortège, encore loin de la Place de la Nation...?

 

Le ‪#‎1ermai‬, comme chaque année, a lieu la fête du travail! A cette occasion, je vous invite à lire et à partager l'appel d'un jeune citoyen:  APPEL DU 1ER MAI 

 

Tag(s) : #Libertés