Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La lutte finale se jouera entre notre peuple, les commuistes en tête, et le capital financier qui a fait prisonnier la France au sein de l'Union européenne
La lutte finale se jouera entre notre peuple, les commuistes en tête, et le capital financier qui a fait prisonnier la France au sein de l'Union européenne

La lutte finale se jouera entre notre peuple, les commuistes en tête, et le capital financier qui a fait prisonnier la France au sein de l'Union européenne

"canempechepasnicolas" 

 

"Et l'Europe ?"

 

par Jean LEVY

 

Que tous ceux qui se sentent toujours 'communistes' fassent effort pour se rassembler et agir ensemble, constitue une orientation politique non seulement souhaitable, mais nécessaire.

Mais faut-il encore que l'action qui en découle participe à l'éclaircissement idéologique des masses populaires.

Or, aujourd'hui, notre peuple est confronté à une véritable contre-révolution économique et sociale menée tant par la droite que par le PS, conduisant notre pays à la ruine et les Français à un recul historique de civilisation. Les effets de cette néfaste politique sont rejetés par une large majorité de citoyens, qui se réfugient dans l'abstention. Ils ne voient pas d'issue à la situation. 

Pourquoi ? 

Cette attitude de repli est motivée par l'absence de perspectives. Celles-ci, limitées à la France, offrent le seul choix électoral - PS ou droite - ou le FN. Et chacun sent que cela ne mène nulle part. 

Pourquoi en sommes-nous là ?

Parce que la classe dominante à tout intérêt à cacher les vrais enjeux, les raisons réelles de la politique menée, les lieux où sont prises les décisions.

Centrer l'attention des masses populaires sur les comparses, qui en France, ne font qu'appliquer les consignes données par Bruxelles - les fameuses 'directives' - au nom de l'oligarchie européenne, et camoufler ainsi les vrais donneurs d'ordre, permet à ceux-ci de régner, sans véritable contestation de l’Union européenne.

Mais qui pose cette question décisive, celle de la souveraineté nationale ?

Mais qui dénonce comme fait essentiel la captation du pouvoir par des intérêts privés étrangers à notre pays ? 

Qui fait la lumière sur le lien entre la concentration du capital financier, sa volonté de supprimer tout obstacle à la réalisation de ses objectifs : la "libre circulation de la monnaie, des hommes et des marchandises" avec comme loi d'airain, "la " concurrence libre et non faussée", d'où découle la politique d'austérité imposée aux vingt-huit peuples de l'Union européenne ?

Pas le Front national, assurément !

Qui mène, en vérité, comme combat essentiel, la reconquête de l'indépendance de la France, la souveraineté de son peuple, en martelant que ces objectifs de reconquête, sont les conditions pour mettre fin à l'austérité et la mise en œuvre de toute politique de progrès social en France ?

 

N'est-ce pas aux communistes d'en faire le combat premier ?

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 

L'intervention de Charles Hoareau , président de l’Association Nationale des Communistes à l’ouverture de la rencontre de Vénissieux le 30 Avril 2016

Il y a deux définitions de la convergence. La première ne fait référence qu’au but commun, la seconde au moyen d’y arriver ensemble et donc l’intérêt commun à unir les efforts dans l’objectif d’atteindre ce but.

Quand on parle de convergence des luttes c’est bien en référence à ces deux définitions et plus particulièrement la deuxième que l’on emploie ce terme. Faire appel à la convergence des luttes est donc une stratégie, celle de faire converger les luttes vers un même point ou plus exactement faire mesurer (et l’ordre a une importance, il est même incontournable) d’abord aux militant–e–s puis aux adhérent–e–s, puis aux salarié–e–s et enfin à la population toute entière que toutes les luttes, quand elles sont sur des positions de classes, c’est–à–dire qu’elles prennent en compte les intérêts du monde du travail, se rejoignent.

Mais non seulement elles se rejoignent mais en plus la stratégie de convergence des luttes est une stratégie centrale lorsqu’on veut combattre les injustices que chacun ressent chez soi et qui ont toutes unes cause commune : le capitalisme.

POUR LIRE LA SUITE
CLIQUEZ CI-DESSOUS :

http://www.communcommune.com/2016/05/rencontre-communiste-a-venissieux-le-discours-d-ouverture-de-charles-hoareau.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail
 

Tag(s) : #Europe idéologie
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :