Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

"Ami, entends-tu le pays qu'on enchaîne ?" Résistance !
"Ami, entends-tu le pays qu'on enchaîne ?" Résistance !
 

LA LETTRE D'INFORMATIONdu MRN

Juin 2016
 

 

Sortie d'un nouvel ouvrage signé par le MRN

Xavier Aumage, Julie Baffet, 

Mémoires d'objets, Histoires de résistance publié aux éditions Ouest France,12,50 euros


Cet ouvrage destiné au grand public permet d'appréhender la Résistance au travers d'une soixantaine d'objets remarquables par leur histoire issus de la collection du MRN : un parachute à pigeons, un sac à main à double parois, un jouet d'enfant ayant servi à fabriquer les premiers imprimés clandestins, un pistolet, etc.
Chacun de ces objets a été remis au MRN par un donateur pour qu’il continue à témoigner des actions et des motivations de celles et ceux qui les ont utilisés. Ils révèlent tous un itinéraire en résistance. Ils recèlent l’histoire d’hommes et de femmes, soldats volontaires sans uniformes, qui se sont engagés dans un combat périlleux contre le nazisme et ses séides en France.

 
 

 
Cette exposition co-réalisée par le MRN est présentée à l'Espace Oscar Niemeyer (Paris 19e)

Dernier jour pour visiter l'exposition "A l'Appel de la Liberté : résister par la culture"

 sous l'égide du Comité parisien de la Libération du 27 mai au 19 juin.
Durant les quatre années d’occupation, toutes les formes et toutes les expressions artistiques ont été mobilisées pour diffuser, en France et dans le monde – à destination de la France libre et des Alliés – une parole libre et convaincre du bien-fondé du combat résistant.
À travers plusieurs centaines de documents d'archives et d’œuvres, l'exposition retrace l'engagement, par les arts et la culture, de ces femmes et de ces hommes qui ont créé pour résister, pour s'évader, pour survivre et, à la Libération, pour se souvenir et perpétuer leur combat.

Informations pratiques :
Entrée libre et gratuite
Espace Oscar Niemeyer (6, avenue Mathurin Moreau, Paris 19e)
Du lundi au samedi de 10h00 à 19h00.
Fermé le dimanche.

 

Du côté des archives : l'image du mois

Dans la collection conservée au MRN se trouvent également de nombreuses images liées au Front populaire (dont un certain nombre issues du fonds dit du Matin, totalement inédites).

 

Grèves ouvrières devant les studios Jacques Haïk. Paris, 28 mai 1936. Photographie pour le journal Paris-Soir. Coll. MRN
Mi-mai 1936, au lendemain de la victoire électorale du Front populaire, un vaste mouvement de grèves spontanées se développe dans toute la France, gagnant la région parisienne et les principales régions industrielles. Né des frustrations sociales engendrées par la crise et des espoirs soulevés par l'arrivée au pouvoir de la gauche, ce mouvement représente à son apogée près de 2.5 millions de grévistes, qui, sur le tas, organisent l'occupation des lieux de travail, le plus souvent dans une atmosphère de fête. Rapidement, le gouvernement Léon Blum adopte un large volet de lois sociales (accords de Matignon).
La photographie représente des ouvriers en grève dans un cour à l'arrière des Studio Jacques Haïk.
Né à Tunis, Jacques Haïk (1893-1950) est, dans l’entre-deux-guerres, l’un des plus important producteur de cinéma et distributeur de films en France. Il importe notamment les films de Charlie Chaplin qu’il surnomme « Charlot ». Il crée également plusieurs salles de cinéma de prestige comme l’Olympia et le Rex. Pourchassé comme juif (ses sociétés et salles sont aryanisées) et parce qu’il est le producteur de Après Mein kampf... mes crimes (un film antinazi sorti début 1940), Jacques Haïk gagne la Tunisie où, à partir de 1943, il participe activement à la propagande pour les Forces françaises libres.

 

Parution du numéro 219 de Notre Musée, la revue trimestrielle du MRN


Au sommaire de ce numéro :
– Des parcours de résistants et de résistantes : l'abbé Camille Folliet, Simone Segouin, Roger Trugnan, Roland Champenier, Hélène Vagliano, Elie Lévy, Marius et Gabriel Cellard
– Des informations sur les réalisations des sites et associations qui composent le réseau "Musée de la Résistance nationale"
– Des comptes-rendus de lecture, etc.

Pour s'abonnner à la revue, il suffit de nous retourner ce 
formulaire

 
 

Le Musée de la Résistance nationale est un musée associatif qui œuvre à la transmission de la mémoire et des valeurs de la Résistance en organisant de multiples initiatives, alliant culture, histoire et mémoire, de manière vivante et intergénérationnelle, à destination de tous les publics.
Il conserve, enrichit et valorise une collection exceptionnelle de plus d'un million de pièces sur la Résistance intérieure française.
Le réseau Musée de la Résistance nationale qui regroupe 25 associations et sites muséographiques est reconnu d'utilité publique. Il a reçu l'agrément Jeunesse et Education populaire.

   
 

Adhérer à l'association des amis du Musée de la Résistance nationale à Champigny-sur-Marne


Le MRN est un musée associatif.
Vous pouvez soutenir ses activités en adhérant à l'association des Amis du Musée de la Résistance nationale.

 
Tag(s) : #Histoire

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :