Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blues des exilés fiscaux
Le blues des exilés fiscaux

Ce n'est pas tous les jours

que Le Monde

fait se plier de rire

Canaille le Rouge

Souvenez vous ces reportages en cascades sur ces "pôvs cadres 'ultra sup de la finance obligés de s'exiler" à l'ombre de la maison Plantagenet pour échapper aux foudres républicaines de notre guillotine fiscale.

Souvenez vous de leur "enfin libre", à 2h00 d'Eurostar des soldes du boulevard Hausmann ou de leur place à Roland Garros, poussé par ces provocateurs, jeunes pousses de l'ultralibéralisme Thatcherien décompléxés.

Voila que ces rustres de rosbeef non seulement vont leur imposer (peut-être) un visa mais de plus déprécient la valeur marchande de leurs investissements fonciers.

Canaille le Rouge n'en peut plus de se bidonner devant leur gran'peur digne de celle de leurs aristos d'ancêtres le 05 aout 89 au matin .

Le journal, monarchie oblige, de révérence, Le Monde vient de s'immerger parmi quelques uns dentre eux assez représentatifs :

"Le groupe des anciens de Sciences Po du Royaume-Uni se réunit, sous le choc. On est entre cadres supérieurs, banquiers et femmes d’expatriés. « Cela fait vingt-cinq ans que j’habite à Londres, confie l’un d’eux. C’est la première fois que je ne me sens pas le bienvenu. » Une jeune femme, travaillant dans une grande banque américaine : « A la City, on va avoir plein de boulot à court terme pour régler les problèmes. Mais à long terme, on est foutu. » Dans les tours de Canary Wharf, le quartier d’affaires de l’est londonien, où elle travaille, certains ont dormi au bureau, dans des sacs de couchage, pour surveiller les marchés. Depuis, l’ambiance est lourde"

Voulez vous que La Canaille vous dise ? Il est plus soucieux des emplois absents pour les chômeurs de Liverpool ou pour les familles galloises que pour ces surgeons de St Nom la Bretèche et Neuilly réunis. 

Cela s'appelle de la solidarité de classe internationaliste.

Et si nos Koblenciens fiscaux doivent revenir, parions qu'ils vont nous faire le coup de ceux des riches pieds noirs d'Algérie en 63 demandant des indemnités et logement sociaux.

Parions que le maire de St Maur va trouver les accents nécessaires pour au nom de la solidarité les rendre prioritaires et là accepter de construire ...du PLI haut de gamme.

Le DALO des exilés fiscaux c'est pour quand dans le programme de Sarko ? 

Qu'ils fassent la queue comme tout le monde en oubliant pas de payer leurs arriérés d'impôts.

Qu'il est doux le cri des nantis effarouchés par la voix du peuple, comme est jubilatoire leur hantise du coup de pied au cul qu'ils redoute de recevoir eux qui se félicitaient de vivre à l'abris des "prises d'otage par les grévistes de la CGT" 

Oui, le Brexit, arraché son masque raciste et réactionnaires dont les chiens de garde tentent de le vêtir, est une bonne nouvelle pour les peuple la preuve par ces "ASPORU"aux aboies.

Tag(s) : #Lutte de

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :