Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Non ! La France n'est plus un pays libre : les grands médias, instruments de domination de l'opinion par le grand capital, avec les télés et les radios, publiques et privées : un véritable "escadron de propagande"...
Non ! La France n'est plus un pays libre : les grands médias, instruments de domination de l'opinion par le grand capital, avec les télés et les radios, publiques et privées : un véritable "escadron de propagande"...
Non ! La France n'est plus un pays libre : les grands médias, instruments de domination de l'opinion par le grand capital, avec les télés et les radios, publiques et privées : un véritable "escadron de propagande"...

 

A qui appartient la presse ?

 

Publié le par FSC

Et cela explique l'acharnement médiatique contre le mouvement, contre la CGT, contre les droits des travailleurs ...

Et il ne faut jamais perdre de vue cela contre les travestissements, les mensonges, la  propagande ...

Et en ne perdant pas de vue que le service public lui-même est largement sous contrôle, livré par ailleurs à des sociétés de production comme la succursale de Lagardère qui diffuse quotidiennement (plusieurs fois) une émission comme "C'est dans l'air", qui dans la période récente a consacré 4 émissions au mouvement, sans inviter un seul syndicaliste et avec les économistes de service.

A qui appartient la presse ?
 
Commentaire de "canempechepasnicolas"
 
Tous ces médias trient l'information, mentent par ommission, disposent de journalistes, "d'experts" qui vendent leur âme à leurs patrons pour se faire les chiens de garde du capital...
Est-ce normal que les médias publics, payés par la redevance de TOUS les citoyens, mettent en cause des forces syndicales ou politiques de ces mêmes citoyens, et dénigrent les gouvernements étrangers dont les options contrarient les intérêts des patrons privés des maîtres de l'information ?
 
La télé, les radios et les journaux sont aux ordres comme l'était la presse de l'Occupation sous contrôle allemand...On appelait alors cet office de propagande,  la Propagandastaffel (en allemand « escadron de propagande ») qui était un service chargé par les autorités allemandes de la propagande et du contrôle de la presse...
Tag(s) : #Médias

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :