Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Malgré le mois d'août... les grèves continuent à  Camaret-sur-Aigues  (Vaucluse)Malgré le mois d'août... les grèves continuent à  Camaret-sur-Aigues  (Vaucluse)
Malgré le mois d'août... les grèves continuent à  Camaret-sur-Aigues  (Vaucluse)Malgré le mois d'août... les grèves continuent à  Camaret-sur-Aigues  (Vaucluse)

Le Dauphiné Libéré

La production ne tournait pas, hier, à l’usine Raynal et Roquelaure, de Camaret-sur-Aigues.

Plus d’une centaine d’ouvriers s’est mis en grève, campant devant les différentes entrées de la société spécialisée dans la fabrication de plats préparés. Les syndicats CGT, CFDT, FO ainsi que les salariés grévistes réclament que les négociations annuelles obligatoires puissent reprendre. Le tout, « dans de meilleures conditions ».

« En juin dernier, nous avons eu un nouveau directejur qui a repris à son compte les négociations », explique Jocelyn Prophète, représentant CFDT. Des négociations houleuses qui ont eu, semble-t-il, du mal à être organisée. « Il a d’abord voulu nous envoyer à Montpellier, avant de se rétracter et de la faire à Orange. Depuis toujours cela avait lieu sur le site. Pendant ces réunions, il n’a pas eu une attitude correcte. Nous ne pouvons pas parler avec des personnes comme ça », poursuit le représentant syndical qui travaille dans l’usine depuis de nombreuses années.

Résultat : la proposition de la direction était une revalorisation de 0,8 % sur le salaire de base. « Nous nous sommes donc quittés sur un désaccord. Après impôts, l’entreprise a eu 1 million d’euros de bénéfices. Nous faisons les postes et certains ne sont pas payés plus que 1 200 € par mois. On ne demande pas grand-chose. »

Ils comptent poursuivre leur mouvement aujourd’hui

Hier, la grande majorité du collège ouvrier s’était mobilisé. Aujourd’hui encore, ils seront devant le portail pour une nouvelle journée de grève. Hier soir, l’intersyndicale a reçu une notification du directeur général des opérations leur indiquant qu’ils seraient reçus lundi matin.

Contacté hier, le directeur du site de Camaret n’a pas donné suite à nos sollicitations.

Tag(s) : #Lutte de classes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :