Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

francetvinfo

 

SFR a annoncé la suppression d'un tiers de ses effectifs d'ici fin 2019. La direction a assuré qu'il n'y aurait pas de licenciement sec, seulement des départs volontaires. Les syndicats eux sont sceptiques. A la sortie de la rencontre avec la ministre du Travail, le patron de SFR est apparu confiant sur les directions prises par le groupe. "J'ai pu rassurer la ministre comme je l'ai fait à plusieurs reprises, que bien entendu, tous les engagements de l'entreprise, ceux qui ont été pris au moment de la reprise de SFR par Numéricable, seront tenus", a déclaré Michel Combes, PDG de SFR.

Une journée de mobilisation 

Mais sur le plan des départs volontaires, pas un mot. Lors du rachat de SFR en 2014, Patrick Drahi avait promis le maintien de l'emploi pendant trois ans, avant d'annoncer fin juin que le groupe était en sureffectif. De quoi inquiéter les syndicats. Si aucun licenciement n'est prévu d'ici 2019, leurs représentants mettent en doute ces 5 000 départs. Les syndicats appellent déjà à se mobiliser. Une journée d'action est prévue le 15 septembre.

 

Tag(s) : #Lutte de classes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :