Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dieppe : le 15 septembre...mobilisation contre la loi anti-travail ... et les autres périls en cours!
Dieppe : le 15 septembre...mobilisation contre la loi anti-travail ... et les autres périls en cours!

 

Les militants de la CGT dieppoise
ne lâchent rien contre la loi Travail

Rentrée chargée pour les militants de la CGT dieppoise, qui ont accueilli soixante camarades, vendredi à la salle Lingois de Neuville. Une vingtaine d’entreprises et institutions étaient représentées.

 

Mathias Dupuis, secrétaire local, annonce d’emblée la date de la prochaine manifestation : « Le 15 septembre, on continue la lutte contre la loi Travail avec un treizième rassemblement, à 10 h 30 à la gare. » Pas question, en effet, de baisser les bras, quand bien même la loi est passée avec le 49-3. « On est à la mi-temps : il y a eu des pénaltys non sifflés, des tricheries pour un score en notre défaveur mais notre assemblée sert à remobiliser, comme le ferait un coach pour son équipe. Nous sommes décidés à inverser la tendance et à faire abroger cette loi avant qu’elle ne soit publiée par décret. » Les camarades ne s’arrêteront pas en si bon chemin : « Le lendemain, 16 septembre, on organise une grande journée militante avec une soirée concerts à la salle Éluard. On accueillera des artistes militants avec HK et une partie de son groupe les Saltimbanques (à l’origine du titre bien connu On lâche rien), mais aussi les Red Lézards », se félicite Mathias Dupuis.

Faire la fête d’accord, mais pour alerter sur les périls en cours : « L’aspect frappant de cette rentrée, c’est les fusions et regroupements des communes nouvelles, des bureaux de poste, des centres hospitaliers, du port... », souligneBruno Ricque, de la CGT hospitaliers.

Attention à la « casse »

Mathias Dupuis reste également inquiet sur le sort de Fremach (ex-Alcatel) « passé de 900 à 90 salariés », Gévelot, Davigel, le bureau de poste du Pollet qui serait menacé de fermeture... « Il faudra se mobiliser. Un meeting est prévusur les services publics (énergie, courrier, transports, etc.). » La vigilance des camarades portera également sur « le bâtiment administratif de Davigel où il pourrait y avoir de la casse » mais aussi « l’avenir du territoire dont le désenclavement est perturbé par le gaspillage énorme du viaduc de la Scie, où rien ne roule ». Quid, enfin, du devenir du port dans le cadre du rapprochement avec les autres ports normands ? « On sait que Dieppe ne sera pas la préoccupation première de la Région, au plus y verront-ils une étape de plaisance. Ce qui mènera à la casse de la pêche... »

Tag(s) : #Lutte de classes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :