Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

«Assassinats ciblés» par drone : François Hollande passible de la Cour pénale internationale ?

Le Président joue avec la mort...

RT

Selon les auteurs du livre-confession «Un président ne devrait pas dire ça», François Hollande aurait ordonné au moins quatre assassinats «ciblés». Mais pour la Cour pénale internationale, ces décisions constituent tout simplement un crime de guerre.

Obnubilée par la controverse avec la magistrature, l'opinion publique n'a pas prêté la moindre attention à une information contenue dans Un président ne devrait pas dire ça. A moins qu'elle ne se soit habituée à l'inégalité devant la loi. 

Sur le plateau de BFMTV, les deux journalistes auteurs de l'ouvrage sont revenus sur un passage du livre où François Hollande indique avoir procédé à "au moins quatre assassinats ciblés". L'affaire, déjà évoquée en 2014, n'est pas tout à fait nouvelle, mais c'est le nombre de ces assassinats par drone qui constitue une vraie information que le livre ne fait que confirmer. On savait déjà qu'en 2014, François Hollande avait donné l'ordre à la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) de supprimer Ahmed Abdi al-Muhammad, aussi connu sous le nom de Ahmed Godane, le chef des Shebbaab, un groupe terroriste islamiste qui sévit notamment en Somalie...

POUR LIRE LA SUITE
CLIQUEZ CI-DESSOUS

https://francais.rt.com/france/27612-assassinats-drone-hollande-cpi

 

Tag(s) : #Impérialisme

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :