Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Charles Horeau en direct de Durban
17e congrès de la FSM à Durban en Afrique du Sud
jeudi 6 octobre 2016 
par  Charles Hoareau 

 

 

Du 5 au 8 octobre, se tient à Durban le 17e congrès de la Fédération syndicale mondiale. La FSM, forte de 95 millions d’affiliés répartis dans 126 pays est en plein renouveau depuis le congrès de La Havane en 2005. Nous vous en parlons jour par jour.

Après une nuit en avion pour rejoindre Johannesburg, une ligne intérieure nous permet de rejoindre Durban. L’avion atterrit et comme nous en sortons, comme le chantait Nougaro, « dès l’aérogare j’ai senti le choc ».

Les murs, les piliers et même les sols sont recouverts de banderoles, d’affiches, de drapeaux où le rouge est bien sûr omniprésent. Dans le hall, des femmes et des hommes, vêtus de tee-shirts rouge siglés du 30e anniversaire de la COSATU, le syndicat historique de l’Afrique du Sud, nous accueillent. Cela me donne l’occasion de mon 1er regret : celui d’avoir oublié mon appareil photo. Je me contenterai du téléphone.

Un bus doit venir nous chercher pour nous emmener à l’hôtel où sont enregistrées les inscriptions. Celui-ci tardant (trop !) nous prenons deux taxis [1] qui nous donnent l’occasion de voir qu’ici le mot limitation de vitesse n’a aucun sens et peut-être le mot priorité ou même celui de feu rouge qu’un sens relatif…

Notre hôtel est en front de mer, une mer qui roule ses vagues bien hautes sur une bande étroite de sable bordée de palmiers. Sans doute un paradis pour surfeurs.


Le long de la plage, en bord de route, des dizaines de stands modestes proposent à la vente bibelots, habits divers…essentiellement pour touristes.
Le lendemain matin, alors que depuis 6h des africains sortent des hôtels environnants en maillot et serviette pour prendre leur premier bain, c’est à pied que nous décidons de nous rendre au centre du congrès tout en se disant que nous avons un plan guère lisible. On n’a pas le temps de trop chercher que, à peine fait 100m, des tee-shirts rouges de la COSATU nous attendent et l’un d’eux se propose de nous accompagner…
L’accueil sud-africain n’a rien à envier à la terranga sénégalaise
 [2]

Arrivés devant le centre des congrès, ses immenses baies vitrées font apparaître que nous ne sommes pas les premiers loin s’en faut alors que dehors une queue entre des barrières rouges permet de rejoindre tranquillement les nouveaux arrivants.

Nous récupérons nos casques de traduction et rentrons dans la grande salle du congrès, elle aussi chaleureusement décorée. Face à une grande tribune il y a une longue salle rectangulaire aux rangées de tables et chaises impeccablement alignées, bordée sur les côtés et le fond de plusieurs rangées de gradins. Nous nous installons à une table sur le côté de la salle au pied des gradins bien nous en a pris !...

 

POUR LIRE LA SUITE
CLIQUEZ CI-DESSOUS

http://www.rougemidi.org/spip.php?article9420
 

 

Tag(s) : #Solidarité internationaliste
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :