Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Duterte dit aux Etats-Unis de ne pas traiter les Philippines "comme un paillasson"
Duterte dit aux Etats-Unis de ne pas traiter les Philippines "comme un paillasson"
Duterte dit aux Etats-Unis de ne pas traiter les Philippines "comme un paillasson"

 

© Chine Nouvelle (Xinhua) - 

Wang Huanying, le 7/10/2016

Le président philippin Rodrigo Duterte a dit vendredi aux Etats-Unisde ne pas traiter les Philippines"comme un paillasson" et de les traiter "avec respect".

"Aussi longtemps que je serai là, ne nous traitez pas comme un paillasson sinon vous le regretterez", a déclaré M. Duterte dans un discours devant des planteurs de bananes dans sa ville natale de Davao dans le sud des Philippines.

Il a affirmé ne pas vouloir contrarier lesEtats-Unis mais a souligné que Washington "devait nous respecter".

"Evaluez-vous", a-t-il ajouté, "car si vous ne le faites pas, vous perdrez les Philippines".

Le président a également fait savoir à son public qu'il avait rencontré le Premier ministre russe Dimitri Medvedev au Laos en marge du sommet de l'ASEAN le mois dernier.

"J'ai dit 'Envoyez vos hommes d'affaires ici et nous verrons si nous pouvons acheter ce que vous avez'. J'ouvrirai les Philippines", a-t-il déclaré.

M. Duterte a réitéré que les manoeuvres militaires conjointes USA-Philippines PHIBLEX qui s'achèveront le 12 octobre seront les dernières du genre sous son mandat.

Plus tôt mercredi, M. Duterte a dit à M. Obama "Tu peux aller en enfer" dans un discours, sa plus virulente diatribe contre le président américain, menaçant même de "rompre avec l'Amérique".

 

Le ministre philippin de la Défense Delfin Lorenzana a déclaré vendredi que son pays pouvait se passer de l'aide militaire des Etats-Unis.

Lors d'une rencontre avec des correspondants de la presse étrangère, il a par ailleurs appelé à une réévaluation des relations philippino-américaines. "Notre Parlement est en train de nous donner de l'argent pour l'acquisition de matériels. Je pense qu'il nous en donnera davantage si nous n'avons plus d'autres sources de financement", a dit M. Lorenzana, avant d'ajouter : "Nous pouvons vivre sans ces aides" militaires américaines.

Le ministre s'est également dit d'accord avec le président Rodrigo Duterte quand ce dernier a accusé les Etats-Unis d'avoir fait défaut aux Philippines. Il a ainsi appelé à une réévaluation des relations philippino-américaines, estimant cependant que les deux pays ne font que "connaître quelques difficultés de parcours". "Peut-être est-il temps de réévaluer nos relations, que l'on prenait pour acquises. L'autre partie les prend aussi pour acquises et peut-être faudra-t-il les réévaluer : est-ce que nous en profitons? Tirons-nous tout ce que nous devrions de cette alliance et des Américains?", s'est-il interrogé.

Comme le président Duterte, le ministre s'est lui aussi dit favorable à une réévaluation de l'Accord de coopération militaire renforcée (EDCA) conclu par Manille et Washington en 2014. Les responsables de la défense des deux pays doivent se retrouver courant octobre pour discuter des relations militaires bilatérales. La question de l'EDCA sera évoquée à cette occasion, a précisé Delfin Lorenzana. 

 
Tag(s) : #Asie Philippines
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :