Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les espoirs de Martin Schulz et les terribles malheurs de la social-démocratie européenne, par Pierre LEVY

RT

La reconduction de l’actuel président du parlement européen met en ébullition le microcosme de Strasbourg et Bruxelles. Et ce dans une totale indifférence populaire, ironise Pierre Lévy, spécialiste des questions européennes.

Martin Schulz va-t-il garder la présidence de l’europarlement ? Le suspense est insoutenable. Dans les usines du Vieux continent, dans les queues de Pôle emploi, au comptoir des bistros, la lancinante question va torturer jusqu’à décembre les «citoyens européens» : le social-démocrate allemand va-t-il s’accrocher à son poste à Strasbourg, ou bien va-t-il laisser la place à un collègue issu du Parti populaire européen (PPE, droite) ?

Car tel est le marché – en vigueur depuis de nombreuses législatures – entre les deux grandes forces qui dominent l’Assemblée de l’Union européenne : après un demi-mandat parlementaire (soit deux ans et demi), les deux irréconciliables adversaires que sont les conservateurs et les sociaux-démocrates alternent leurs responsabilités.

Un changement aussi radical de couleur politique à la tête de l’europarlement devrait bouleverser brusquement les grandes orientations de l’UE. Curieusement, nul n’a jamais remarqué qu’il en fût effectivement ainsi. C’est qu’en réalité, on n’a pas encore trouvé d’analyste politique assez subtil pour différencier les idées des uns et des autres. Il est vrai qu’ils disposent d’un socle historique commun suffisamment solide, qui pourrait être ainsi résumé : la grande aventure européenne est plus que jamais...

POUR LIRE LA SUITE
CLIQUEZ CI-DESSOUS

https://francais.rt.com/opinions/27536-malheurs-social-democratie 

Tag(s) : #Union européenne