Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nice: révélations embarrassantes pour le gouvernement

RUSSEUROPE

 

par Jacques SAPIR

 

L’émission Quotidien a révélé des informations qui remettent en question la version donnée par les autorités du Ministère de l’intérieur sur l’attentat qui eut lieu le 14 juillet 2016 à Nice[1]. Les points concernés vont du nombre de policiers réellement présents au déroulé de l’attentat[2]. Ces informations, qui seraient issues d’une fuite du dossier d’enquête de la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire, confirment les questions que nous posions le 22 juillet.

Le débat sur la sécurité du 14 juillet à Nice

Sur le déroulé de l’attentat montre que la police, qu’elle soit nationale ou municipale, a été complètement surprise. Il est dit : « Le véhicule de police se retrouve bloqué par les personnes ayant réussi à s’échapper. La progression des policiers n’est donc pas aisée, devant “zigzaguer” entre les personnes apeurées et blessées. À 22 heures 34 minutes et 45 secondes: le véhicule de police est derrière le fourgon à une distance d’environ 60 mètres, bloqué », dans un extrait du dossier.

Plus loin, le dossier, cité par Quotidien, ajoute : « le camion terroriste cale. Il ne repartira plus. 43 secondes plus tard, les policiers se trouvent derrière le camion. La fusillade dure 1 minute et 15 secondes. » Il semble aussi qu’une seule voiture bloquait la Promenade des Anglais ce qui montre un dispositif clairement insuffisant.

Rappelons que c’est le journal Libération qui avait lancé le débat dans un article du 21 juillet[3]. Il apparaît que seuls 2 policiers municipaux assuraient le contrôle du périmètre au point où le camion du meurtrier est entré dans la partie piétonne de la Promenade des Anglais contrairement au communiqué du 16 juillet du Ministre de l’Intérieur ...

POUR LIRE LA SUITE
CLIQUEZ CI-DESSOUS

http://russeurope.hypotheses.org/5302

 

Tag(s) : #Sécurité
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :