Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Home blogs rfi

Le blog de Stéphane Lagarde

Nous partîmes une petite cinquantaine, mais par un prompt renfort, nous nous vîmes deux mille en arrivant à Séoul.

C’est en tous cas le chiffre espéré par les organisateurs de cette expédition « révolutionnaire » partie il y a dix jours du sud de la péninsule et qui devrait arriver demain vendredi 25 novembre dans la capitale sud-coréenne.

Des centaines d'agriculteurs en colère à bord de leur engin agricole entendent rejoindre les rangs des manifestants samedi. Pour le cinquième week-end consécutifs, les Sud-coréens s’apprêtent en effet à descendre dans les rues pour réclamer le départ de la présidente Park Geun-hye engluée dans un scandale d'Etat.

Copie écran YTN

Quand la colère des agriculteurs rejoint celle des urbains. L’étrange caravane de tracteurs, camions et autres engins agricoles aperçue ces derniers jours sur les routes de Corée du Sud a visiblement fait des émules. L’objectif initial était d’arriver à 1 000 véhicules demain vendredi dans le quartier de Gangnam à Séoul. Ils pourraient être le double assurent désormais les porte-parole de ce mouvement lancé depuis le sud de la Corée du Sud.

Le 15 novembre dernier, un premier convoi d’une trentaine d’engins partait de la ville d’Haenam dans le sud-ouest, suivi immédiatement par un deuxième cortège, cette fois de 16 véhicules et au départ de Jinju dans le sud-est.

A raison de 20 à 30 kilomètres par jour, les habitants des provinces traversées ont le temps de voir les pancartes et les banderoles qui défilent. « Nous avons été très surpris de l’accueil qui nous a été réservé explique Choi Sang-heun au site NocutnewsTraditionnellement, les campagnes et les agriculteurs soutiennent le parti conservateur poursuit ce responsable de syndicat agricole. Presque partout nous avons été applaudis, y compris dans des régions (*1) où la présidente Park Geun-hye était pourtant très populaire. »

Comme l’ensemble de la population sud-coréenne, les agriculteurs seraient à la fois « choqués » et «remplis de honte » face au scandale qui affecte la tête de l’Etat depuis maintenant plus d’un mois en Corée du Sud. Park Geun-hye est soupçonnée d’avoir été manipulée par une mystérieuse confidente de l’ombre, elle-même impliquée dans une vaste affaire de corruption.

Soulèvement paysan

« On sent dans tout le pays une colère profonde contre la présidente » affirme encore ce militant syndical. Les associations nationales d’agriculteurs et plusieurs coopératives se seraient jointes au mouvement à en croire les organisateurs. Aux revendications corporatistes telles que le prix du riz « resté le même qu’il y a trente ans » selon les participants, s’ajoute la crise politique que traverse le pays. Cette marche des tracteurs est aussi intitulée « révolution Jeon Bong-jun » -« Jeon Bong-jun toujaendang »- du nom de celui qui a porté larébellion paysanne du Donghak (*2) dans le sud de la Corée en 1894. Des hordes de paysans coréens avaient alors osé se soulever, armes à la main, contre la corruption des fonctionnaires et la cour royale.

L’esprit de cette fronde de paysans citoyens contre le système féodal serait aujourd’hui ravivée à en croire les militants. « Park Geun-hye démission ! » Le logan écrit en caractères rouges sur les pancartes accrochées à la fourche des tracteurs, est le même que celui des manifestants de la capitale.

Déjà meurtris par la mort de l’un des leurs (*3) suite à un rassemblement contre la politique agricole en novembre 2015, ces agriculteurs estiment aujourd’hui que « l’état est en crise ». Ils iront donc se joindre ce samedi à la cinquième manifestation aux chandelles qui devrait battre un nouveau record de participation à Séoul. « J’ai d’ordinaire beaucoup de travail, je dois m’occuper de mes vaches confie l’un d’entre eux. Je m’excuse auprès de ma femme que j’ai laissé à la ferme, mais je fais cela pour la Corée. »

 

*1 Province de Kyongsang du Nord notamment

*2 Rébellion du Donghak

*3 Baek Nam-gi

Tag(s) : #Corée du Sud

Partager cet article

Repost 0