Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le choix du PCF : en autocar ou en train...mais pour aller où ? par Jean LEVY

 

Les membres du Parti communiste sont appelés à se prononcer sur leur choix en vue des élections présidentielles : 

Pour ou contre Mélenchon,

Pour ou contre un candidat PCF.

"canempechepasnicolas" a publié des contributions opposées, dans un sens comme dans  l'autre.  Cette apparente neutralité lui a été, parfois, reprochée. Pourtant, ces publications  diverses alimentaient un débat nécessaire entre camarades ou amis, tous animés du désir de  rompre avec la détestable politique menée depuis 2012 par le PS, et avec la volonté  de  mettre en échec la droite.

Mais notre souci n'est pas égal à neutralité.

Car, disons le franchement, les deux options proposées ne nous conviennent entièrement ni l'une, ni l'autre.

Pourquoi ?

Le ralliement pieds et poings liés à Mélenchon et à son programme non modifiable ne peut satisfaire un communiste soucieux de défendre ses idées. Surtout que le dirigeant de la France insoumise  vogue dans l'ambiguïté sur l'Union européenne, limitant son propos à seulement "modifier ses traités" ou "en sortir"...éludant l'objectif de sortir de l'Union elle-même.De même la conversion 'écolo' de Jean-Luc Mélenchon  n'est pas sans poser problème, à propos du nucléaire, notamment. De quoi se poser des questions.

D'autre part, l'option d'un candidat PCF serait alléchante si en même temps était proposé un programme de rupture avec la capital, donc avec sa construction européenne, l'UE.  Et pour ce faire, promouvoir un programme populaire d'indépendance nationale et de souveraineté, conforme aux besoins de notre peuple...

Or, rien de tel n'accompagne l'option communiste. On peut se demander si, pour  la direction du PCF, si ce choix n'est pas trompeur n'étant, en fait, qu'une position d'attente de la primaire du PS pour se rallier finalement à un quelconque 'frondeur' ou même à un Valls pour "éviter le pire" avec la droite et Marine Le Pen...Ralliement qui pourrait permettre l'élection d'assez de députés PCF pour former un groupe parlementaire, un objectif prioritaire - "occuper des lieux de pouvoir" - assumé par le Parti depuis le Congrès de Martigues...

C'est dire que pour "canempechepasnicolas"  - et pour de nombreux communistes - le choix n'est pas fait; Loin de là.

Continuons donc le débat.

 

 

 

 

Tag(s) : #Communisme

Partager cet article

Repost 0