Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"canempechepasnicolas"

rappelle sa position éditoriale : 

dans le débat interne qui se déroule à la gauche du PS :  au sein du PCF, dans les différentes mouvances qui se situent à l'extrême-gauche, au sujet de la candidature qui'ils estiment devoir les représenter lors de l'élection présidentielle de 2017, canempechepasnicolas publie l'ensemble contributions pour donner au débat son ampleur maximum.

Il est évident que le moment venu, notre blog exprimera son opinion, face à l'offre électorale et aux enjeux que celle-ci représente. Par conséquent, il ne se sent pas engagé par les textes qu'il publie dans le souci de permettre à chacun des lecteurs de participer aux débats, moment essentiel d'une vie démocratique. 

Jean LEVY

 

 

 

La fédération du PCF des Deux-Sèvres (79) a été la première, en juin, à rejoindre la France insoumise, le mouvement initié par Jean-Luc Mélenchon. « Un choix qui découle directement de la volonté des militants de donner des perspectives politiques aux luttes sociales du printemps dernier », souligne Bruno Bonin, le secrétaire départemental du PCF 79. « Révolution » lui a demandé de nous détailler comment cela s’était passé et quelles en étaient les conséquences pour le PCF départemental. Voici ses explications.

Lors des luttes du printemps dernier contre la loi Travail, les militants communistes des Deux-Sèvres (79) ont été de toutes les manifestations, drapeaux rouges en étendards. Leur présence faisait en creux ressentir plus cruellement l’absence ou la moindre implication des autres partis.

Forts de cette mobilisation, les communistes du département ont décidé de donner une perspective politique aux luttes en cours, tout en rassemblant au-delà de leurs rangs, respectant en cela la volonté du dernier congrès du PCF. Naturellement, beaucoup se sont tournés vers Jean-Luc Mélenchon, qui, dès février, avait affirmé sa singularité politique avec une volonté réelle d’ouverture dans le cadre de la France insoumise. Ces militants refusaient ainsi la stratégie du strapontin accordé au PCF par le PS.

Certains camarades se sont regroupés dès le mois de mai, pour créer un « groupe d’appui » de la France insoumise à Niort...

POUR LIRE LA SUITE
CLIQUEZ CI-DESSOUS

http://www.communcommune.com/2016/11/le-pcf-et-la-france-insoumise-l-exemple-des-deux-sevres.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail

 

 

Tag(s) : #Politique française

Partager cet article

Repost 0