Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Primaire de la droite : les Dupont et Dupont au deuxième tour de passe-passe dimanche prochain !   par Jean LEVY

Afficher l'image d'origine

Dictionnaire Larousse  

"Tour de passe-passe"  : 

en prestidigitation, tour d'adresse consistant à escamoter un objet ; tromperie habile.
 
Cette définition ne correspond elle pas à la 'primaire' de la droite, telle que les médias l'ont couvert ?
A croire que nous sommes déjà en 2017, que le premier tour de l'élection présidentielle est accompli, et que nous saurons dimanche prochain qui sera  élu Président ! Car, enfin, les médias publics - la télé et la radio en tête - ont consacré un temps d'antenne* à la primaire d'un parti qui s'appelle "Les Républicains", pour simplement départager les suffrages accordés aux candidats de ce parti !  
 
Une affaire intérieure en somme  transformée en événement national...
Ainsi, les médias ont réussi, véritable 'tour d'adresse',  'à escamoter l'objet'
 
Le plus extravagant, c'est le silence pesant des autres partis. Aucun scandale dénoncé, les médias publics mis au service d'une organisation privée sans aucune réaction de la part des autres mouvements politiques.  On le comprend de la part du Parti socialiste : il attend le même traitement en janvier pour sa propre primaire. Une manière de célébrer l'UMPS, comme on disait avant la substitution en LR.
Mais les autres partis ? Rien face à ce défi à la démocratie !
 
L'autre aspect du scandale, c'est "la tromperie habile" qui consiste à présenter comme des adversaires, des politiciens qui, ensemble, ont gouverné la France durant cinq ans : le Président de l'époque, son Premier ministre (et 'collaborateur') et divers autres membre de son gouvernement. Tous ont été totalement associés à la même politique de 2007 à 2012, sans qu'aucun n'est manifesté la moindre divergence, la plus petite différence, et, aujourd'hui, ils feignent de se distinguer, de s'opposer, de représenter une politique différente !  
Et ce cirque électoral où chacun joue le rôle d'un monsieur Loyal, ne suscite pas de réprobation générale ...
C'est ainsi qu'on habitue les Français à mépriser la politique, à se défaire de leur habit de citoyen. C'est ainsi que dans un pays chloroformé, on s'achemine vers un régime de dictature, douce au début, et brutale à la fin.
 
 
*Deux soirées entières sur France2, avec tout le décorum réservé aux campagnes électorales ordinaires et à la transmission des résultats...) 
 
  
 

 

 

 

 

 

Tag(s) : #Politique française

Partager cet article

Repost 1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :