Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le cessez-le-feu en Syrie signe la «fin de l'intervention de la Turquie dans les affaires du pays»

RT

La trêve signée entre le gouvernement syrien et l'opposition armée est un pas en avant car elle permet d'éclaircir la politique trouble turque. Mais pour le député Jacques Myard, il reste à achever la guerre contre Daesh et régler la question kurde.

Jacques Myard (J. M.) : C'est une bonne nouvelle mais c'est insuffisant. L'accord qui vient d'être signé est en réalité le résultat d'un accord entre la Russie, la Syrie et la Turquie. Car la Turquie a joué un drôle de jeu dans la guerre civile en Syrie. Elle avait notamment aidé et armé un certain nombre de groupes de l'opposition, prétextant que c'étaient des démocrates.

Aujourd'hui, on a donc un cessez-le-feu qui est en réalité une trêve partielle. Les islamistes fanatiques et extrémistes ne font pas partie de cet accord. Or à Alep, on a vu que s'il y avait des insurgés qui étaient «contrôlés par la Turquie», il y avait aussi des fanatiques extrémistes et barbares. En réalité, ce cessez-le-feu ne va pas mettre fin à la guerre en Syrie. Il va mettre fin à l'intervention de la Turquie dans les affaires syriennes. On ne peut que se réjouir de ce dernier point. 

POUR LIRE LA SUITE
CLIQUEZ CI-DESSOUS

https://francais.rt.com/opinions/31494-cessez-feu-syrie-signe-fin-intervention-turquie-affaires-pays

Tag(s) : #Syrie

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :