Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

SALAIRE MINIMUM ET REVENU MINIMUM GARANTI  : LE PIEGE DU CAPITAL
SALAIRE MINIMUM ET REVENU MINIMUM GARANTI  : LE PIEGE DU CAPITAL

La gauche se demande

si le revenu minimum garanti

est une revendication réformiste ?

 

Le revenu et le salaire minimum garanti sont une arnaque planifiée par les riches et propagée par la go-gauche pour transférer complètement le fardeau social sur le dos des prolétaires et permettre au capital de se retirer totalement du champ des cotisations sociales. Ces mesures gouvernementales cherchent également à garantir un marché aux capitalistes fournisseurs de biens et de services. Ces mesures accroissent l’omniprésence de l’État bourgeois dans la vie sociale, augmentant la dépendance du prolétariat vis-à-vis l’État. Enfin, les revendications de revenu minimum et de salaire minimum garanti visent à calmer les ardeurs populaires face à la misère qui s’épand comme du chiendent parmi les gens avant le grand bouleversement.

Dans un texte que nous publions ici (http://www.les7duquebec.com/7-dailleurs-2-2/sur-le-salaire-minimum-a-15heure/) le militant de gauche Gérard Bad, est très prudent et pour cause, il jette un pavé dans la marre, puis propose une recherche pour identifier qui a lancé ce pavé, un peu comme Naomi Klein qui après avoir jappé avec les canidés Clintonniennes (Hillary), contre la caravane Trumpiste qui passait indolente, se retourne contre son égérie féministe-LGBTW-droits des animaux-pauvreté-volontaire et autres fadaises, et accuse les « néolibéraux démocrates » (expression inventée par les bobos pour désigner les capitalistes désespérés – transformés en « populistes de gauche et de droite »), les accuse disions-nous, de trahir la gauche (1). Comment les capitalistes peuvent-ils ainsi trahir la gauche américaine qu’ils ont tant cajolée ? Mais madame Klein, c’est vous qui rêvez éveillé en pensant qu’une nouvelle gauche agglomérant 222 ONG « citoyennes » stipendiées, subventionnées par l’État bourgeois, puisse remplacer l’ancienne Alliance éclectique des groupuscules gauchistes, monistes et mystiques, suspendus eux aussi aux Basques de l’État capitaliste expansionniste (2).

Gérard Bad s’avance sur cette promenade, à sens unique, comme nous le disions sceptique dans un précédent article (3), mais en prenant la posture prudente de l’observateur gauchisant. Pourtant, sa référence à Mickey Gorbatchev l’expose. La Société 20/80 (20% de travailleur, producteur de 100% des marchandises, contre 80% d’improductifs – simples consommateurs de babioles) est une incongruité débranchée. Cette hypothèse bourgeoise néglige simplement le fait que le mode de production capitaliste n’existe pas pour assurer l’équité sur le marché libre entre production et consommation – offre et demande s’équilibrant parfaitement sur un marché de concurrents (4). Le mode de production capitaliste fonctionne dans le but d’assurer la reproduction élargie du capital. Ce postulat implique que l’équilibre offre/demande n’est jamais atteint, mais génère constamment une demande accrue (même à crédit) afin de stimuler une offre accrue (même à crédit), source de réalisation de la plus-value, le véritable Graal du système capitaliste. Le modus opérandi du capitalisme n’est pas de se reproduire à l’identique – cent-mille-milliards $ USD générant après chaque cycle économique le même identique cent-mille-milliards de valeurs marchandes à transformer en capital-argent, mais bien de produire cent-mille-milliards $USD plus X milliards $USD supplémentaires.  Si ce système d’économie politique n’assure pas, alors les économistes bourgeois décrètent que le système est en crise systémique (krach boursier, inflation, récession, dépression, grande dépression).

POUR LIRE LA SUITE
CLIQUEZ CI-DESSOUS

http://www.les7duquebec.com/7-au-front/salaire-minimum-et-revenu-minimum-garanti-quels-fumisteries/

NOTES :

(1)   https://legrandsoir.info/c-est-le-ralliement-des-democrates-au-neoliberalisme-qui-a-offert-la-victoire-a-trump-the-guardian.html

(2)   https://legrandsoir.info/c-est-le-ralliement-des-democrates-au-neoliberalisme-qui-a-offert-la-victoire-a-trump-the-guardian.html

(3)   http://www.les7duquebec.com/7-au-front/fute-le-proletariat-americain-comment-instrumentaliser-une-potiche/

(4)   Le sophisme de l’offre et de la demande http://www.les7duquebec.com/7-au-front/le-sophisme-de-loffre-et-de-la-demande/

(5)   La crise systémique du capitalisme.

(6)   http://www.les7duquebec.com/7-au-front/fute-le-proletariat-americain-comment-instrumentaliser-une-potiche/ et http://www.les7duquebec.com/actualites-des-7/rififi-a-la-maison-blanche-trump-la-chimere-deuxieme-partie/

Tag(s) : #Idéologie

Partager cet article

Repost 0