Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Syrie : l'alarme des crocodiles, par Jean LEVY

Quand les va-t-en guerre paniquent...

Alep est en passe d'être totalement libérée du joug des tueurs djihadistes de toutes obédiences. Leurs bandes armées par le Qatar et l'Arabie saoudite, avec la complicité ouverte de la Turquie, occupaient les quartiers est  de la seconde ville de Syrie depuis 2012. Ceux-ci sont, un par un,  reconquis par l'armée de la République syrienne.

Cette avancée victorieuse des forces de l'Etat souverain, reconnu par les Nations Unies, agressé par des légions étrangères, devrait susciter l'admiration des gouvernements qui se revendiquent du droit international...

Il n'en est rien.

En France, c'est le contraire : gouvernement et médias hurlent à la mort contre le pouvoir légitime, qui se défend et qui a l'audace de battre l'agresseur. Les médias aux ordres, entre autres les chaines publiques de Radio France, des quotidiens comme Le Monde, cherchent à créer un climat de guerre contre la République syrienne, son président et ses alliés russe et iranien.

"La rébellion s'effondre" titre en caractères d'affiche la quotidien du soir. Et de verser des larmes de crocodile sur ces bons "rebelles"  en déroute - mais dont au sommet de l'Etat, on prétend  craindre le retour en France pour y mener des actes terroristes...

Ce ne sont que gros titres et récits affligés d'une situation qui leur échappe.

Le sort de la population des quartiers d'Alep libérés ou proches d'y être, est décrit d'une manière apocalyptique, un déluge permanent de missiles, de bombes, d'obus se déverserait sans trêve sur les immeubles, les hôpitaux, les marchés, pilonnés sans interruption jours et nuits, et selon ces médias, ces "exactions" pour reprendre les termes employés,  décrits comme volontaires par l'aviation syrienne ( et, ajoutent-ils, 'russe').  

Et Le Monde, daté du 1er décembre, , qui veut montrer l'ampleur du "massacre" écrit : "Depuis la mi-novembre, l'Observatoire syrien des droits de l'homme estime que les raids aériens syriens et russes ont tué près de 250 habitants d'Alep -Est".

Soit une quinzaine par jour...sur 250.000 habitats.  Pour un déluge de feu, le bilan annoncé contredit les commentaires. La haine leur fait perdre toute cohérence. 

Mais ces médias travaillent pour le pouvoir. Et celui-ci par la voix de son ministre des Affaires Etrangères en rajoute. Jean-Marc Ayrault joue les bravaches. Mais ce qui, au-delà  du devenir des "rebelles",  inquiète l'Occident, c'est le rôle déterminant joué par la Russie de Poutine, et les succès que celui-ci remporte sur la scène internationale.

Le camp impérialiste n'est plus maître du jeu. 

Les peuples se rebiffent, le peuple syrien en premier.  

 

Tag(s) : #Impérialisme

Partager cet article

Repost 0