Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Emmanuel Macron à Nœux-les-Mines : "Dans ce bassin minier, il y a beaucoup de tabagisme et d'alcoolisme..."  C'est vrai qu'à la banque Rothschild, on ne boit que du champagne, des grands crus et du whisky !

franceinfo

Questions sur Macron et ses propos

sur le tabagisme et l'alcoolisme dans le Nord-Pas-de-Calais

Emmanuel Macron a évoqué le tabagisme et l'alcoolisme des habitants du bassin minier du Nord-Pas-de-Calais. Une déclaration qui vaut au candidat à la présidentielle des critiques à l'extrême droite comme à gauche.

 

Une "insulte", un signe de "mépris" ou une réalité sociale ? La polémique fait rage, samedi 14 janvier, après les propos tenus vendredi par Emmanuel Macron qui, en visite dans le bassin minier du Nord-Pas-de-Calais, a évoqué le "tabagisme" et l'"alcoolisme" dont souffriraient ses habitants. Les déclarations du candidat à la présidentielle soulèvent plusieurs questions, comme l'avaient déjà fait celles sur l'illettrisme touchant selon lui "beaucoup" des ex-salariés des abattoirs bretons Gad, en 2014, lorsqu'il était ministre de l'Economie.

Qu'a vraiment dit Emmanuel Macron

En déplacement à Nœux-les-Mines, vendredi, le candidat à l'Elysée a fait cette déclaration, repérée par l'AFP et L'Avenir de l'Artois 

Dans ce bassin minier, les soins se sont moins bien faits, il y a beaucoup de tabagisme et d'alcoolisme, l'espérance de vie s'est réduite, elle est de plusieurs années inférieure à la moyenne nationale.

Que lui reproche-t-on ?

Le maire frontiste d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), Steeve Briois, s'est fendu d'un communiqué, samedi, pour vilipender le "mépris de classe" de "l'ancien banquier de chez Rothschild". Et ce proche de Marine Le Pen de faire le lien avec "sa déclaration selon laquelle 'le meilleur moyen de se payer un costard, c'est de travailler'".

Selon le député européen FN, Emmanuel Macron "humilie encore une fois les classes populaires" "en relayant des clichés". Vendredi déjà, Steeve Briois l'avait déjà accusé de venir dans le Pas-de-Calais "comme certains vont au safari, avec pour seul but de revenir avec de belles photos".

Le bras droit de Marine Le Pen, Florian Philippot, a dans la foulée accusé Emmanuel Macron de faire preuve de "mépris social". Et le trésorier du FN, Wallerand de Saint-Just, a qualifié ses propos d'"insultes".

A gauche aussi, la déclaration d'Emmanuel Macron a suscité des critiques. Le communiste Pierre Laurent y a vu du mépris de classe : 

"Analphabètes,alcooliques,fumeurs,

Qui méprise le peuple, méprise la France".

L'écologiste Marine Tondelier, élue d'opposition à Hénin-Beaumont, elle, a préféré ironiser.

"Il a juste oublié la consanguinité je crois sinon c'est la totale. Ce mec est quand même vraiment un cas...

 

Tag(s) : #Politique française

Partager cet article

Repost 1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :