Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ford annule la construction d'une usine au Mexique pour investir aux Etats-Unis...Un exemple pour la France ? Si Renault rapatriait ses usines de Roumanie, de Turquie, de Slovénie, d'Espagne et du Maroc, combien d'emplois regagnés en France ? Mais cela serait contraire à la base même de l'Union européenne : "la libre circulation des hommes, des capitaux et des marchandises"         Et la France compte 5 778 000 chômeurs en novembre 2016 !!
Ford annule la construction d'une usine au Mexique pour investir aux Etats-Unis...Un exemple pour la France ? Si Renault rapatriait ses usines de Roumanie, de Turquie, de Slovénie, d'Espagne et du Maroc, combien d'emplois regagnés en France ? Mais cela serait contraire à la base même de l'Union européenne : "la libre circulation des hommes, des capitaux et des marchandises"         Et la France compte 5 778 000 chômeurs en novembre 2016 !!
Ford annule la construction d'une usine au Mexique pour investir aux Etats-Unis...Un exemple pour la France ? Si Renault rapatriait ses usines de Roumanie, de Turquie, de Slovénie, d'Espagne et du Maroc, combien d'emplois regagnés en France ? Mais cela serait contraire à la base même de l'Union européenne : "la libre circulation des hommes, des capitaux et des marchandises"         Et la France compte 5 778 000 chômeurs en novembre 2016 !!

franceinfo

Le groupe automobile américain Ford revoit son journal de bord. Le constructeur a décidé d'annuler la construction d'une nouvelle usine de 1,6 milliard de dollars à San Luis Potosi, au Mexique. Le site devait créer 2 800 emplois directs dans cette ville du centre du pays, mais le constructeur a revu ses plans.

Ford brocardé par Trump durant la campagne

Quelque 700 millions d'euros seront investis dans l'usine de Flat Rock, située dans le Michigan, afin de fabriquer des véhicules autonomes et électriques. Sept cents emplois y seront créés. Une bouffée d'air frais dans cet Etat durement frappé par la désindustrialisation. "Cela fera de la place pour deux nouveaux produits dans l'usine d'assemblage de Wayne, dans le Michigan, où la Focus est actuellement fabriquée, en préservant environ 3 500 emplois aux Etats-Unis", indique le communiqué de Ford (en anglais).

Simple coïncidence ? Le président élu Donald Trump accentue justement sa pression sur les grands groupes américains, en les encourageant à rapatrier leurs usines aux Etats-Unis. A ce titre, il cible notamment les investissements réalisés au Mexique. Et pendant la campagne, mi-septembre, le candidat républicain avait directement critiqué Ford, jugeant qu'il "ne fallait pas laisser" le constructeur délocaliser ses usines au Mexique, où la main d'œuvre est bien moins coûteuse qu'aux Etats-Unis.

Tag(s) : #Etats-Unis

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :