Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Vaillant Petit Economiste

filename-2012-0212-135431aa

Vue du temple d’Amon à Louxor, construit sous la XVIIIe dynastie en Égypte il y a 3500 ans. Que restera-t-il des arches dorées du célèbre fastfood d’où est prise cette photo d’ici 50 ans à peine ?

Cher lecteur,

Prenez votre téléphone.

Il a sans doute été dessiné en Californie. Les pièces ont été assemblées en Chine, l’écran et le processeur viennent de Corée, eux-même contiennent certains matériaux provenant d’Afrique du Sud. Votre service client se trouve en Irlande et vous-même probablement en France.

Il en va de même pour presque tous les objets qui vous entourent :

  • Cette table en bois de Russie, envoyé en Chine pour y être découpé auquel on ajoute des vis provenant d’Europe de l’Est et livré en France pour une entreprise Suédoise ;
  • Un yaourt à la mangue, dont le fruit a été cueilli en Inde, le lait trait en Allemagne, la recette élaborée en France dans un pot provenant derépublique tchèque et vendu en Pologne pour un géant de l’agro-alimentaire Suisse ;
  • Une chemise taillée au Bangladesh avec du coton américain, une teinture indienne, une coupe italienne et vendue en Asie.

Si vous deviez enlever de votre supermarché TOUS les articles pour lesquels au moins une opération a été faite hors de l’Europe… Il n’y resterait pas grand chose. 

Prenez l’exemple du poulet et des volailles : elles sont difficiles à importer. Les normes sanitaires sont particulièrement contraignantes et le transport compliqué. Pourtant 30 à 40% du poulet que nous consommons est importé… principalement du Brésil et de Thaïlande.

"canempechepasnicolas" :

Et si la table, le yaourt et la chemise avaient été fabriqués en France avec du bois, du lait et du textile français, combien de gain d'emplois, de cotisations sociales en plus et d'allocations en moins pour le budget de notre pays ?

Et combien de millions de barils de brut, néfastes pour la santé de notre planète, économisé du fait de transports mondiaux rendus ainsi inutiles ?

Mais aussi, combien de milliards de dividendes versés aux actionnaires des multinationales auraient manqué aux membres des Conseils d'Administration des multinationales qui régentent les activités industrielles et commerciales ?

C'est pour interdire une telle éventualité, qu'ils imposent le "libre échange" "la loi du marché" dans le cadre imposé de l'Union européenne !

 

Tag(s) : #Oligarchie