Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Carte reprise sur EL DIABLO - Commun Commune

Carte reprise sur EL DIABLO - Commun Commune

"canempechepasnicolas" : 

Il faut que se soit un gouvernement ultraconservateur qui abaisse l'âge de la retraite, alors que, dans les autres pays de l'Union européenne, la droite au pouvoir n'a de cesse que de le reculer sans que la social-démocratie ne le remette en question !

 

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale

Les conservateurs ont tenu leur promesse, alors que le pays connaît un vieillissement très rapide.

La retraite à 67 ans, c'est bientôt fini en Pologne : les femmes pourront arrêter de travailler à 60 ans, les hommes à 65 ans. La loi, votée en novembre par les députés, entrera en vigueur le 1er octobre 2017, si elle est approuvée par le Sénat. Entre 200 000 et 300 000 personnes supplémentaires pourraient alors prendre leur retraite.

C'était l'une des promesses phare de la campagne du PiS, le parti ultraconservateur au pouvoir depuis un an : revenir sur les mesures prises par les libéraux de PO (Plateforme civique) en 2012. « Nous avons tenu notre promesse, s'est réjouie la Première ministre Beata Szydlo. Nous nous sommes attaqués aux problèmes des Polonais ordinaires, au lieu de ceux des élites. »

Départ non-obligatoire

Effectivement, les élites s'inquiètent. La jeune députée Marta Golbik, du parti d'opposition Nowoczesna, a déclaré que « le budget n'y survivrait pas », alors que le gouvernement estime, de son côté, que les retraites coûteront environ 40 milliards de zlotys (9 milliards d'euros) entre 2016 et 2019.

D'autant que les prévisions de croissance ont été revues à la baisse (à 2,5 % au troisième trimestre, au lieu de 2,9 %), dans un pays où le vieillissement de la population est particulièrement rapide. D'après l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), le nombre de personnes de plus de 65 ans devrait tripler d'ici à 2050.

Tag(s) : #Union européenne