Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un scénario catastrophe pour la Maison Blanche ?

RT

Investiture de Trump :

ni assassinat sauce CNN

ni destitution à prévoir mais un discours d'unité

Le grand jour est arrivé. Jean-Eric Branaa, spécialiste de la politique américaine, démêle pour RT France les fantasmes et les attentes entourant l'investiture de Donald Trump. Finira-t-il son mandat ? Fera-t-il la paix avec les médias ? Décryptage.

RT France : CNN a diffusé cette nuit un reportage au scénario catastrophe de ce qui se passerait si Donald Trump et une partie de son administration étaient assassinés pendant l'investiture. Le sujet a provoqué une vive polémique mais il révèle en creux ce sentiment qu'un président aussi hors-norme ne pourra pas réaliser un mandat complet. Pensez-vous que cela puisse être le cas ?

Jean-Eric Branaa (J.-E. B.) : C'est le genre de théories du complot qu'on lit un peu partout. Il y a aussi celle d'un impeachment qui entraînerait la destitution du président et l’empêcherait de finir son mandat. Je ne crois ni à l'une ni à l'autre. En règle générale, je me place plutôt sur la voie la plus apaisante. D'abord, les services de sécurité américains sont tellement draconiens que je vois mal comment quelqu'un pourrait passer au travers. Bien sûr, c'est toujours possible. On avait bien vu que Ronald Reagan avait été victime d'un attentat. Sans oublier évidemment John F. Kennedy. Mais justement avec ces deux événements, les services américains ont appris de leurs erreurs et sont devenus draconiens. On ne peut pas imaginer un incident comme la gifle de Manuel Valls aux Etats-Unis. J'avais été très surpris de voir en campagne électorale la sécurité autour de Donald Trump. J'avais essayé de l'approcher lui, Hillary Clinton et d'autres candidats. Pour Donald Trump, c'était tout simplement impossible.

Les Républicains n'iront pas contre Donald Trump

Quant à l'hypothèse d'une procédure d'impeachment, dans un cas de conflit d'intérêts ou autre, je n'y crois pas non plus. La destitution est avant tout un acte politique avant d'être une mesure judiciaire. Il faudrait que le parti républicain ait la volonté de faire tomber Donald Trump, car les démocrates n'ont pas les moyens de le faire tout seuls. Or, ce n'est pas dans l'intérêt des républicains de le faire. Il vaut mieux qu'ils s'accommodent de Donald Trump. C'est d'ailleurs pour cela que j'ai répété pendant un an et demi sur les plateaux télévisés qu'il allait l'emporter. C'est de la politique ! Il y a 200 000 postes électifs en jeu aux Etats-Unis et ils dépendent tous de la réussite de celui qui porte l'image du parti à la présidentielle. On peut appeler cela un soutien forcé ou implicite mais cela donne souvent les meilleures alliances. Et cela explique pourquoi les républicains n'iront pas contre Donald Trump.

POUR LIRE LA SUITE
CLIQUEZ CI-DESSOUS

https://francais.rt.com/opinions/32685-investiture-trump-ni-assassinat-sauce-cnn-ni-destitution-prevoir-discours-unite

Tag(s) : #Etats-Unis