Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nice Prémium

Du temps où l'amitié franco-russe
se trempait dans le sang contre l'ennemi commun

3  Bretagne

Il était né en Bretagne, le dernier pilote du légendaire escadron de chasse de la France Libre Normandie-Niémen, Gaël Taburet, est mort vendredi à Cannes, à l'âge de 97 ans, a annoncé ce lundi Yves Donjon, auteur du livre "Ceux du Normandie-Niémen".

Par AFPPublié le 14/02/2017 à 09:49

Né le 12 novembre 1919 à Messac (Ile-et-Vilaine), l'ancien pilote était entré dans l'armée de l'air à dix-huit ans, avant d'être breveté pilote en 1939. Il avait rejoint l'escadron Normandie-Niémen, seule unité de la France Libre engagée sur le front russe aux côtés de l'armée soviétique, en avril 1944.
Il ne reste désormais qu'un seul survivant de Normandie-Niémen, le mécanicien André Peyronie, 96 ans.

Commandeur de la Légion d'Honneur, Croix de guerre 39-45, Gaël Taburet avait été décoré de cinq médailles soviétiques, dont celle de l'ordre du Drapeau Rouge. L'escadron comptera 21 Compagnons de la Libération et quatre "Héros de l'Union Soviétique", une décoration très rarement accordée aux étrangers par l'URSS. Elle compte 274 victoires homologuées au cours de 5.240 missions et 869 combats. 42 de ses 97 pilotes ont péri.

 

 

 

Partager cet article

Repost 1