Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ReSPUBLICA, Le journal de gauche, républicain, laïque et social

Berlaimont : Jean-Luc Mélenchon fustige "la ruine organisée" de l'industrie française par l'UE - France 3 Hauts-de-France

Et la France insoumise dans tout cela ?

Encore plus qu’en 2012, Mélenchon mène une campagne dynamique. Les rassemblements sont massifs. Sa présence électronique fait de lui le Numéro 1 des personnalités politiques sur le web, avec sa chaîne Youtube et sa présence sur les réseaux sociaux. De tous les candidats assurés d’avoir les 500 signatures dans les conditions nouvelles dictées par Hollande, il est celui qui pratique le niveau de rupture le plus élevé avec le système. Mais est-ce suffisant pour tenter la qualification pour le deuxième tour de la présidentielle face à Macron qui serait le chouchou du système si Fillon continue de dévisser ? Notre réponse est non ! Nous en restons à ce que nous disions dans la dernière chronique .

Dans les réunions des groupes d’appui de la France insoumise, beaucoup plus de jeunes que dans les orgas traditionnelles, plus de monde également avec des questionnements nombreux sur le programme « L’avenir en commun » : « Quelle serait la question posée pour le référendum pour la constituante suite au déclenchement de l’article 11 ? », « Comment s’exercerait la démocratie dans l’entreprise », « Quel processus de réindustrialisation et de recherche-développement serait nécessaire », « Comment serait menée la lutte contre tous les communautarismes et intégrismes religieux y compris islamiste ? », « Quelle politique globale pour l’école, les services publics, la protection sociale ?», « Est-il crédible de perdre son temps pour négocier un plan A avec les dirigeants de l’UE sans fixer de limite à la négociation et sans tenir compte des rétorsions possibles ? », « Comment se préparer à un Frexit de gauche qui est bien plus difficile qu’un Brexit de droite ? », « Est-ce que le système d’organisation actuel de la France insoumise peut perdurer après la séquence présidentielle et législatives ? », « Est-il prévu des formations dans tous les départements ? », « Comment pouvons-nous financer nos initiatives locales ? », etc.

Tout cela montre que ce qui est important est la dynamique populaire que cela peut apporter ou non, le programme lui-même suscitant des interrogations légitimes. La question devient donc : est-ce qu’en dehors des points forts de la campagne de la France insoumise notés plus haut, la campagne de la France insoumise suscitera une dynamique populaire ?

POUR LIRE L'ARTICLE DANS SA TOTALITE
CLIQUEZ CI-DESSOUS

http://www.gaucherepublicaine.org/respublica/tenir-la-ligne-contre-les-manipulations-diverses/7399899

 

Tag(s) : #Politique française