Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La justice doit établir si le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, a utilisé de l'argent public pour le financement de la campagne de François Fillon.

Ouest-France, toute l’actualité locale et internationale

Le parquet de Lyon a ouvert une enquête préliminaire à l'encontre du président de la région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez pour « détournement de fonds publics ». La plainte déposée par un élu de l'opposition concerne un voyage effectué en Chine aux frais du conseil régional pendant lequel l'élu républicain a assisté à une soirée de soutien et à un appel aux dons pour François Fillon, le candidat de la droite à l'élection présidentielle.

Le parquet de Lyon a ouvert une enquête préliminaire pour « détournement de fonds publics » à l'encontre de Laurent Wauquiez. La justice doit établir si le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a utilisé de l'argent public pour le financement de la campagne de François Fillon, rapporte France info.

En cause : un voyage en Chine

L'affaire concerne un voyage effectué en Chine en février dernier aux frais du conseil régional d' Auvergne-Rhône-Alpes. A Shanghai, Laurent Wauquiez  a participé à une soirée de soutien et à un appel aux dons pour le candidat de la droite à l'élection présidentielle. L'élu républicain n'avait pas fait mystère de sa participation à cette soirée. « Pas un euro d'argent public n'a été dépensé pour cette rencontre », a expliqué son cabinet quand des élus d'oppositions ont tenté d'en savoir plus, rapporte Rue89

Une plainte a finalement été déposée par le conseiller régional d'opposition Stéphane Gemmani. « Ce mélange des genres entre l'intérêt général de la région, qu'il est censé représenter, et les intérêts particuliers et partisans de la campagne du candidat Fillon n'est pas acceptable », a expliqué l'élu, qui a envoyé des courriers au procureur de la République de Lyon, à la commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques, ainsi qu'au trésorier payeur régional. Le procureur a donc décidé de donner une suite à cette plainte. Le 23 mars, la police judiciaire s'est rendue au conseil régional pour récupérer des documents.

 

Tag(s) : #Politique française

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :