Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Résultat de recherche d'images pour "Banque Rothschild Images"

Réveil Communiste

 

Le monde du travail et de la politique selon Macron

 

30 des pires déclarations d’Emmanuel Macron

1. « Si j’étais chômeur, je n’attendrais pas tout de l’autre, j’essaierais de me battre d’abord. »

2. « Il faut des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires. »

3. « Bien souvent, la vie d'un entrepreneur est bien plus dure que celle d'un salarié, il ne faut pas l'oublier. Il peut tout perdre, lui, et il a moins de garanties. »

4. « Il y a dans cette société (Doux) une majorité de femmes. Il y en a qui sont, pour beaucoup, illettrées. »

5. « Le libéralisme est une valeur de gauche »

6. « Les salariés français sont trop payés » « Les salariés doivent pouvoir travailler plus, sans être payés plus si les syndicats majoritaires sont d'accord. »

7. « Le FN est, toutes choses égales par ailleurs, une forme de Syriza à la française, d'extrême-droite. »

8. « Je n'aime pas ce terme de modèle social. »

9. « Être élu est un cursus d'un ancien temps. »

10. « Vous n'allez pas me faire peur avec votre t-shirt, la meilleure façon de se payer un costard c'est de travailler. »

11 « Les britanniques ont la chance d’avoir eu Margaret Thatcher »

12 Je dis aux jeunes : « ne cherchez plus un patron cherchez des clients »

13 « La France est en deuil d’un roi »

14 « Je suis pour une société sans statuts »*

15 « Je ne suis pas là pour défendre les jobs existants »

16 « Le chômage de masse en France c’est parce que les travailleurs sont trop protégés »

17 : Il qualifie ceux qui, au sein du PS, s’opposent à sa loi (308 articles réactionnaires dont le travail le dimanche, de nuit, ou la privatisation du don du sang) de « foyer infectieux » ou de « fainéants ». « Je pense qu’il y a une politique de fainéants et il y a la politique des artisans. »

18 : « Chaque candidat qui sera investi signera, avec moi, le contrat avec la Nation. Il s'engage à voter à mes côtés les grands projets, à soutenir notre projet." "Pas de frondeurs" ( l'article 27 de la loi fondamentale dispose que "tout mandat impératif est nul. Le droit de vote des membres du Parlement est personnel")

19 : Finie la protection sociale basée sur le salaire. Macron propose ainsi un transfert géant de 450 milliards de cotisations sociales du salaire brut payé par le capital (eux) sur celui de l'état payé par l'impôt (nous).

20 : « Je vais faire un CICE durable »

21 : « Je ne vais pas interdire Uber et les VTC, ce serait les renvoyer vendre de la drogue à Stains »

22 : « Je compte sur vous pour engager plus d’apprentis. C’est désormais gratuit quand ils sont mineurs »

23 : « Il n’y a pas de culture française »

24 : « Vu la situation économique, ne plus payer les heures supplémentaires c’est une nécessité » (à Davos !)

25 : « La gauche classique est une étoile morte. L’idéologie de gauche classique ne permet pas de penser le réel tel qu’il est »

26 : « C'est une erreur de penser que le programme est le cœur » d'une campagne électorale » « la politique, c'est mystique »

27 : « 35 h pour un jeune, ce n’est pas assez »

28 : « Je vous ai compris » dit-il aux pieds-noirs à Toulon

29 : « Il n’y a pas de culture française mais des cultures »

30 : « La politique c’est mystique »

"canempechepasnicolas"

Lorsqu'Emmanuel Macron déclare :

 « Je suis pour une société sans statuts »

l'ex 'associé-gérant' de la Banque Rothschild explicite les lois majeures de l'Union européenne : dans un système de "concurrence libre et non faussée", où s'exerce "la libre circulation des capitaux, des hommes et des marchandises", le législateur bruxellois traduit "plus de frontières nationales", plus de "Code du travail", plus de garanties, ni de protection pour la population, les salariés en premier..

En clair, l'Union européenne doit être pour l'oligarchie l'équivalent du 'renard libre dans une basse-cour libre', c'est-à-dire un espace où les prédateurs des multinationales auraient tous les droits de piller sans restriction aucune.

Emmanuel Macron a bien fait de nous le rappeler. 

 

Tag(s) : #Europe

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :