Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hier, ils annonçaient la débandade autour de la candidature Fillon...Aujourd'hui, le comité politique des Républicains lui renouvelle "à l'unanimité son soutien"..Car la crainte est grande : «Si Fillon est sorti, beaucoup vont voter extrême»

franceinfo

Après deux heures de réunion, lundi au siège du parti, le comité politique a décidé de maintenir François Fillon. Pour le candidat de la droite, le sujet est désormais "clos".

On s'attendait à une réunion tendue. Elle n'aura pas eu lieu. François Fillon est ressorti conforté du comité politique des Républicains, lundi 6 mars en fin d'après-midi. Le parti a décidé de lui renouveler "à l'unanimité son soutien". Suivez la situation en direct sur franceinfo. 

 "Les Républicains sont rassemblés autour de François Fillon". 

A l'issue du comité politique des Républicains, Gérard Larcher a affirmé que la droite était désormais rangée derrière François Fillon. "Le comité politique, après un large échange, a renouvelé à l'unanimité son soutien [à François Fillon] et s'engage à œuvrer au rassemblement des familles politiques de la droite et du centre autour de lui et du projet qu'il porte pour le redressement national, a expliqué le président du Sénat . François Fillon a indiqué qu'il prendra des initiatives pour porter ensemble nos valeurs".

 "Il est temps que chacun se reprenne". 

Cette réunion d'une vingtaine de poids lourds avait été avancée de 24 heures pour tenter de sortir de la crise. Face aux élus du parti, François Fillon a déclaré qu'il n'y avait "pas de plan B", qu'il était "temps maintenant que chacun se reprenne et revienne à la raison" car "nos électeurs ne pardonneraient pas à ceux qui entretiennent le poison de la division"..

 L'UDI réclame un changement de candidat. 

Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI, a affirmé qu'il fallait que le parti Les Républicains "change de candidat pour avoir une chance de gagner" car François Fillon ne "rassemble plus personne"

 Juppé renonce pour de bon. Alain Juppé, qu'une partie de la droite presse de prendre la place du candidat des Républicains dans la course à l'Elyséea annoncé qu'il ne serait "pas candidat à la présidence de la République""Je ne suis pas en mesure de réaliser le nécessaire rassemblement, a justifié le finaliste malheureux de la primaire de la droite. Pour moi, il est trop tard. Mais il n'est jamais trop tard pour la France."

Tag(s) : #Politique française