Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Réduire massivement la pauvreté...Cela se réalise...en Chine

Les parents chinois saluent l'augmentation du nombre de crèches publiques

© Chine Nouvelle (Xinhua) - Liang Yunfang

Les femmes chinoises sont satisfaites de la proposition avancée, lors des deux sessions annuelles, sur les services publics de garde des jeunes enfants.

Selon cette proposition, le soutien financier pour les services publics de garde des jeunes enfants et l'investissement privé dans le secteur doivent être renforcés.

"Je suis en train de chercher une crèche qualifiée pour mon fils de deux ans, car sa grand-mère ne peut plus s'occuper de lui en raison de sa mauvaise santé", a raconté Bi Huahua, qui travaille dans une entreprise étrangère à Beijing.

"Les écoles maternelles publiques prennent souvent des enfants âgés de trois ans et plus mais je ne peux pas attendre encore un an", a-t-elle ajouté.

Le fait de ne pas arriver à trouver des personnes capables de prendre soin des enfants est devenu un casse-tête commun pour les parents qui travaillent dans des grandes villes telles que Beijing, Shanghai, Guangzhou et Shenzhen.

"Une crèche qualifiée peut aider les mères qui travaillent à équilibrer leur vie, et j'attends cela avec impatience", s'est félicitée l'utilisatrice Nuannuanma, sur Wechat.

"Les crèches professionnelles aideront à réduire les querelles avec nos belles-mères car parfois nous ne sommes pas du même avis sur la façon d'élever un enfant, et les pays développés fournissent déjà ce genre de services", a écrit Iqsi sur Weibo, équivalent de Twitter en Chine.

La Chine a commencé à appliquer la politique de l'enfant unique à la fin des années 1970 afin de freiner la hausse de la population.

Face au vieillissement de la société, le pays a autorisé, à partir du 1er janvier 2016, les couples mariés à avoir deux enfants. Cette mesure fait suite à une politique d'assouplissement de 2013 autorisant les couples à avoir un deuxième enfant si l'un des deux conjoints est enfant unique.

Cependant, selon une enquête portant sur 10.000 foyers avec des enfants âgés de moins de 15 ans et menée par la Fédération nationale des femmes de Chine en décembre dernier, 53,3% des familles ne veulent pas un deuxième enfant.

D'autres enquêtes, réalisées en 2013 et 2015 par la Commission nationale de la santé et de la planification familiale (CNSPF), montrent qu'il y a trois facteurs principaux affectant la volonté des parents d'avoir un deuxième enfant : le développement professionnel des femmes, l'insuffisance des ressources pour la garde des enfants, surtout pour les tout-petits, et les moyens financiers.

Afin de soutenir la politique de deux enfants, la Chine a promis de fournir 89.000 lits supplémentaires dans les maternités, ainsi que de former 14.000 obstétriciens et sages-femmes d'ici 2020.

"Le gouvernement est en train de réfléchir à une réduction d'impôts pour les familles ayant deux enfants", a révélé le ministre des Finances Xiao Jie lors d'une conférence de presse pendant les deux sessions.

Le 13e Plan quinquennal (2016-2020) du gouvernement s'est engagé à améliorer les services publics, dont les soins maternels et infantiles, l'éducation et la sécurité sociale afin de soutenir les familles ayant deux enfants.

En 2016, la Chine comptait 18,67 millions de nouveau-nés, en hausse de 11% sur un an, dont environ 45% n'étaient pas le premier enfant de la famille, selon la CNSPF.

Tag(s) : #Chine

Partager cet article

Repost 0