Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mobilisation sociale en Guyane Les images...

MOBILISATIONS…CE QU’IL FAUT SAVOIR

Depuis le jeudi 16 mars, la Guyane est à l’heure d’une mobilisation sociale portée par des socioprofessionnels, des salariés grévistes et des collectifs de citoyens revendiquant  » «l’intérêt général du pays Guyane». Des barrages sont érigés dans plusieurs communes à Kourou, Cayenne, Saint-Laurent…

Des centaines de manifestants se sont regroupés au rond-point de Suzini, à quelques mètres de la CTG pour écouter les différents intervenants. Ambiance familial

  La préfecture confirme les barrages sauvages

Le préfet de la région Guyane a donné comme instruction aux forces de l'ordre d'éradiquer le plus rapidement possible tous les barrages sauvages érigés sur le territoire. Ces barrages, sur lesquels se produisent des rackets, constituent un délit et une menace grave au titre de l'ordre public. Ils feront l'objet d'une attention toute particulière durant le nuit. Seuls les barrages dressés et tenus par les collectifs seront maintenus. Un numero de téléphone, le 17 pour signaler tout barrage sauvage érigé près de chez vous.

  Les gendarmes s en vont de la rue E.Prevot

Oliver Le Cardinal, patron de la police et les gendarmes quittent les lieux. Ils ont ete remerciés par des jets de bouteilles. 

"Ce sont des jeunes qui ont mis un barrage sauvage, ils veulent qu on charge sur eux mais on ne leur fera pas ce plaisir" a declaré le patron de la police. le calme semble revenu..avant la tempête ?

  La gendarmerie intervient à Chicago

une dizaine de gendarmes mobiles sont présents à Chicago, rue Ernest Prevot bloquée et en feu. Ils vont s equiper!

 

  Chicago est en feu

Ernest Prévot la rue principale du quartier du village chinois, Chicago, est barrée par des pneus brûlés et des tas de verres cassés. Ambiance tendue, ca promet à la tombée de la nuit!

 

  Les Hurleurs se mobilisent

 

 

Le collectif des Hurleurs de Guyane apporte son soutien à la mobilisation populaire grandissante en Guyane.m et rappelle que "les moyens de lutte de l’Etat pour éradiquer l’orpaillage illégal sont toujours insuffisants alors que cette activité participe à l’insécurité tant sur le littoral que dans l’intérieur du territoire. La Guyane subit de plein fouet les ravages de l'orpaillage illégal, une violence vécue au quotidien sur les fleuves Maroni et Oyapock et qui doit aussi être dénoncée haut et fort !

 

La mobilisation populaire doit être générale, elle concerne tous les Guyanais ! "

 
Tag(s) : #Internationalisme